VEDIA

Humide Spa Rally aux accents du sud !

 05 decembre 2021 20:08  |   Spa


De Wanne au pays de Herve samedi, de Stavelot à la région spadoise dimanche, le Spa Rallye était de retour un an et neuf mois après le sacre de Cédric Cherain, dernier vainqueur en terre spadoise, avant la pandémie. Gratifié d’un suspense pour décerner le titre de champion de Belgique, il a tenu toutes ses promesses dans le duel franco-belge annoncé. 

Et c’est un Nîmois qui a dompté tous les Belges dans l’arène spadoise. Champion du monde en WRC3, engagé par le team DG Sports, Johan Rossel s’était déjà imposé à Ypres dans sa catégorie, mais ici c’est sa première vraie grande victoire sur le sol belge. Le jeune pilote de 26 ans s’est installé en tête de la hiérarchie dès le 1e passage de la spéciale de Fays samedi, à égalité avec Grégoire Munster. Il ne quittera plus jamais le leadership.

Rossel devance Adrian Fernemont de 22 secondes, au terme de l’épreuve. Un écart qui n’excèdera jamais les 17’’ avant la power stage de Winamplanche cet après-midi. Une 2e place synonyme de 2e titre de champion de Belgique pour le pilote vedrinois...ponctuant un scénario exaltant entre les différents protagonistes pour le titre...particulièrement enjoué par ce titre, Adrian a surpris tout son monde sur le podium spadois en demandant sa compagne Aurélie en mariage... une des belles pépites de Spa Rallye 2021.

Le Verviétois Grégoire Munster était un brin moins enjoué à l’arrivée, et pourtant il s’offre un titre de vice-champion de Belgique, grâce à un incroyable rush final, au coude à coude avec Ghislain De Mevius.

Débarrassé dès samedi d’adversaires de taille comme le Français Stephane Lefebvre, double vainqueur du Condroz, ou du tenant du titre à Spa, Cédric Cherain, Grégoire aura partagé la 1e place momentanément avec Rosse, et remporte 3 temps scratches sur le WE, mais un des belles surprises de ce WE spadois, c’est assurément Cédric De Cecco. 5e de l’épreuve, le Liégeois aura même occupé la 4e place provisoire, grâce à un temps scratch hier à Charneux. Le 1e scratch en championnat de Belgique de sa carrière.

Autre titre retentissant et une impressionnante prestation ce samedi : le Malmédien Gino Bux s’impose dans la Stellantis Cup. Sans adversaire de taille après le retrait de Charles Munster, son rival, dans la spéciale de Wanne, ou d’Arnaud Dedouaire. Il n’empêche, Gino a étincelé, s’installant même à la 6e place du générale, après la 1e journée de course. Il termine en fin de compte 9e, derrière l’Irlandais Daniel Barry, le jeune hamoirien Maxime Potty et l’Erezéen Manu Gonay.

Un top 10 dans lequel entre aussi Armand Fumal et son Alpine, après l’abandon spectaculaire de Romain Delhez à Moulin du Ruy. La Porsche du pilote olnois a failli terminé sa course dans une façade, il faut dire qu’il était vraiment à l’attaque dans la spéciale stavelotaine.

Quant au jeune verviétois Tom Rensonnet, il décroche une belle 13e place, aidé il est vrai par son pilote, Renaud Herman, LE local de la course.

La livrée 2021 de ce Spa Rallye, malgré l’annulation de la spéciale Cross de Francorchamps samedi, restera dans les annales grâce au niveau de compétition affiché ce WE, une apothéose particulièrement réussie d’un palpitant championnat de Belgique (LS)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte