VEDIA

FOOTBALL, P1, Rechain inverse la tendance et l'emporte face à Braives (2-1)

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 fevrier 2019 23:30  |   Verviers

Après deux semaines de remise générale, la P1 reprend ses droits. Dans sa lutte pour le maintien au sein de l’élite provinciale, Rechain reçoit Braives ce dimanche après-midi. Une rencontre qui va conditionner la suite de la saison pour les deux concurrents.

Les "gars" de Gino Piol entrent bien dans la rencontre et montrent directement leurs intentions offensives. Dès la quatrième minute de jeu, Vincent Bouhy botte un coup-franc lointain dans le grand rectangle. Ruis Jacinto place une tête. Mais son envoi n’est pas assez puissant.

La pression rechaintoise s’intensifie. Jacinto combine bien avec Kevin Ernst et se présente, seul, face à Gaëtan Dor. Le portier sort bien et écarte le danger. Braives part alors en contre via un long ballon de Robin Preud’Homme. S’en suit un contact entre Pierre Vervoort et Julien André. Le défenseur de Rechain perd son sang froid. Il est auteur d’un manvais geste face à son opposant. L’arbitre Olivier Schmitz décide donc de l’exclure. Rechain est réduit à dix, et on ne joue que depuis une vingtaine de minutes.

Rechain ne recule pas, au contraire, et est puni à la demi-heure. Laurent Père écarte bien pour Dimitri Bronckaert. L’offensif adresse un centre au second poteau. Il n’en faut pas plus pour que Pierre Vervoort surgisse et ouvre le score. Braives mène 0-1.

Mais le match va basculer un peu avant la mi-temps. Dimitri Bronckaert est exclu suite à un tacle à retardement. Le match reprend et sur l’action qui suit, Jacinto trouve Mamadou Sow. Le jeune attaquant passe la défense de Braives en revue, fixe le gardien et inscrit un but superbe. C’est 1-1 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le terrain n’aide pas à développer un beau jeu. Rechain pousse pour l’emporter, et y parvient. Suite à une rentrée en touche, Bemelmans adresse un ballon dans le dos de la défense braivoise. Sow, encore lui, est à la bonne place et score avec sang froid. Braives n’y est plus, mais parvient tout de même à se créer l’une ou l’autre occasion. Laurent Père trouve Pierre Vervoort qui se débarrasse de son opposant. Il passe trois hommes et s’ouvre le chemin du but. On pense Braives revenir au score mais la frappe de l’avant est trop enlevée.

Il reste dix minutes, et Sow est tout près de s’offrir le premier triplé de sa jeune carrière en P1 sur une passe de Frisée. Cette fois, Gaëtan Dor remporte son duel avec l’attaquant. Braives ne reviendra plus, et les hommes de Gino Piol remportent trois points importants dans la lutte pour son maintien. Un motif de satisfaction pour le coach, la réaction collective après avoir été menés au score.

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte