VEDIA

Déjà un week-end de matches amicaux à Malmedy !

 09 mai 2021 15:49  |   Malmedy


Les instances gouvernementales, puis les fédérations ont donné leur feu vert en fin de semaine, à une reprise des entrainements pour adultes et pour les matches de football amicaux. Sous certaines conditions. Malgré la précocité de la décision, des clubs se sont rapidement mis en ordre de marche pour mettre sur pied de petites rencontres dès ce week-end. C’était par exemple le cas au RFC Malmundaria, qui a proposé à ses jeunes des matches samedi, comme dimanche. Parmi d’autres dans la province. 

Sur une vingtaine de rencontres amicales dans la province, huit étaient organisées ce week-end sur le terrain synthétique du stade Lechat. La direction de Malmundaria a véritablement pris la balle au bond pour offrir cette opportunité à ses jeunes adhérents. "La décision est tombée jeudi soir", explique Arnaud Roufosse, le coordinateur sportif du club. "Et elle a été officialisée dans la foulée par l’ACFF. Il a donc fallu être rapide pour vite planifier ces matches. Les plus petits ont joué à partir des U8 hier jusqu’à ce matin avec les U16. C’était du boulot, mais on est vraiment heureux de leur offrir ça". 

Des jeunes qui avaient la banane, tous heureux de pouvoir de nouveau croiser le fer avec des adversaires, même de manière amicale. Pour les U16 malmédiens, c’était donc la formation du Ellas Herstal, une équipe d’un niveau supérieur. "Je suis vraiment très content", sourit Maxime Blaise, jeune attaquant de Malmedy. "Car on s’entrainait depuis de nombreuses semaines sans pouvoir jouer le week-end, c’est d’abord pour cela qu’on s’entraîne. Cela nous fait tous du bien". Et son adversaire du jour, Salvatore Corvaia, back droit, de renchérir: "J’attends cela depuis si longtemps, c’est pour ça qu’on joue au football, pour les matches". 

Des règles à suivre...

Pour pouvoir accueillir des équipes adverses, il a fallu bien sûr respecter les protocoles récemment édictés. "Il y a un protocole strict établi par l’ACFF, comme depuis quelques mois déjà", explique Arnaud. "Celui-ci a récemment évolué. Exemple: désormais, pour le jeu à onze, il faut respecter une bulle de 25 pour les deux équipes. Les membres des staffs doivent porter le masque. Chaque joueur en dessous de 19 ans peut être accompagné par une seule personne, et si les accompagnants se regroupent dans le public, ils doivent être masqués". 

Des entraînements et mise en condition pour éviter les blessures

Contrairement aux adultes, qui ne pouvaient reprendre les entrainements que ce week-end, les équipes de jeunes ont déjà pu se préparer précédemment pour une éventuelle reprise. "On a eu la chance de poursuivre les entrainements", confie Maxime. "Et nous, avec les U17, nous avons réalisé de petits matches amicaux internes, et notre coach avait mis au point une préparation physique", ajoute Salvatore. "Suivant les protocoles en vigueur, nous sommes passés, à l’entraînement, de bulles de quatre à des bulles de dix", explique Farjad Talukder, le coach des U16 malmédiens (U17 la saison prochaine). "Pour les noyaux de plus de dix, on a splité les groupes en deux, dirigé à chaque fois par un second formateur. Mais il a fallu s’adapter, parce que s’entraîner à dix, pour la mise en pratique, c’est plus compliqué". 

Mais attention aux blessures, car avec le confinement, les cours à distance et autres suspensions d’activités sportives, les jeunes se sont quelque peu sédentarisés. "Une note a été envoyée aux parents et aux joueurs", précise Farjad. "Pour qu’ils continuent à effectuer des exercices seuls, afin d’entretenir leur condition, car s’arrêter aussi longtemps, ce n’est vraiment pas bon pour l’organisme. Nous avons effectué des tests avant la reprise et ils se sont avérés concluants, cela veut dire que les jeunes ont bien suivi nos consignes". 

Mardi, l’équipe première de Malmundaria reprendra enfin l’entraînement, et si tout se passe bien au niveau  sanitaire, d’autres rencontres amicales seront de nouveau organisées un peu partout, avec encore quelques restrictions au niveau de l’assistance publique. (LS)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte