VEDIA

Charles Liégeois poursuit sa croissance et déménage à Thimister

 13 janvier 2023 16:00  |   Thimister-Clermont


Avec près de 7kg de café ingurgité par an, le Belge compte parmi les plus grands consommateurs de café d’Europe. Une tendance confirmée chez le premier torréfacteur wallon, Charles Liégeois Roastery qui voit son chiffre d’affaires en constante augmentation. Pour faire face à la demande, le groupe a décidé de rassembler ses activités sur un seul et même site. Il vient de déménager dans le zoning des Plenesses, sur la commune de Thimister-Clermont.

Audrey Degrange

Depuis sa création en 1955, l’entreprise Charles Liégeois Roastery, rebaptisée voici 3 ans du prénom de son fondateur, n’a de cesse de grandir. Installé à Dison puis dans le zoning de Chaineux, c’est désormais à Thimister, dans les anciens bâtiments de la société Sulzer, que le torréfacteur entend poursuivre sa progression. « Une de nos volontés, c’était vraiment de rester dans la région pour ne pas délocaliser, explique Michel Liégeois, CEO de Charles Liégeois Roastery. Trouver des terrains, des bâtiments de l’autre côté de Liège, c’est faisable mais c’est impossible de délocaliser tout le personnel. Nous avons une ressource humaine quand même très importante et très spécifique donc nous voulions vraiment rester ici dans la région. »

D’une superficie de 4hectares, l’endroit est idéal pour la société familiale qui souhaite passer d’un volume de production de 5000 tonnes de café par an à 12 mille. Un développement réfléchi par phase. Seules les activités de stockage et de services sont pour l’heure regroupées. « Nous avons déménagé uniquement la partie logistique donc tous les bâtiments où se trouvait de la logistique sont rassemblés en un seul point. Ça, c’est la première phase. Nous allons avoir une seconde phase d’une première ligne de torréfaction avec une ligne de conditionnement qui devrait se faire fin de cette année, début de l’année prochaine pour arriver à la phase finale du déménagement total de la torréfaction, ici, sur le même site. »

Gain de temps, d’énergie, d’ergonomie et meilleure communication entre les collaborateurs, ce nouvel outil permet au groupe d’assurer sa pérennité face à une demande sans cesse croissante. De nouveaux talents sont d’ailleurs recherchés. « De fait, on cherche aussi bien des techniciens d’entretien de production, des techniciens de réparation pour les machines à café qu’on trouve en clientèle mais aussi des techniciens de production donc ce sont vraiment des postes qui sont manquants chez nous et qu’on recherche ardemment. »

Plus de 30 millions d’euros, c’est le montant investi dans ces nouvelles installations, pensées également éco-responsable tout comme les produits où la recherche se veut toujours plus verte. « Il y a toujours des normes plus strictes au niveau des emballages donc on est toujours à la recherche de solutions innovantes. On est dans des solutions de mono-matériaux, emballages compostables, home compostables et on a un service chez nous qui travaille sur ces projets là. »

Avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros en 2022, Charles Liégeois traverse les crises, fort de son savoir-faire et de son indéfectible passion pour le café.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte