VEDIA

Les 24h de Spa-Francorchamps au coeur du showroom Discar

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 juillet 2020 15:16  |   Verviers


Chez Discar, tout démarre d’une expérience durant le confinement où un championnat avec la chambre de commerce est créé. L’envie de poursuivre l’expérience d’I-Racing (courses virtuelles) est alors née. Une suite logique selon le concessionnaire qui fait déjà ses armes sur circuit dans la vraie vie. La BMW M4 GT4 a alors été reproduite à l’identique sur écran. Durant tout le week-end, c’est à Spa-Francorchamps qu’avaient lieu les 24H, du moins sur ordinateur. Car c’est au sein du showroom que les pilotes ont participé à la course. 

Depuis que le team Discar i-racing a été créé, il a aussi pu vivre les 24h du Mans, mais cette fois chacun chez soi. Une première aventure réussie pour l’équipe qui devait pourtant démarrer de 0. Aucun pilote ne se connaissait. Les réglages devaient  être effectués dans un laps de temps plutôt court mais finalement, pour la bonne cause. "On finit dans le top 10, ce qui est vraiment super pour une première expérience. On espère pouvoir faire de même pour les 24h de Spa", explique Eric Kindermans, l’un des pilotes. 

Pour y arriver, tout était, en tout cas,  mis en place. Car même si la course a lieu par écran interposé, les conditions de course, elles, sont identiques au réel.

"Il y a le changement de pneus, les réglages de la voiture. Si un crash se produit malheureusement, la course est finie. Il faut pouvoir rouler tactiquement et intelligemment. Dans l’i-racing, comme dans la vraie vie, nous n’avons pas droit au bouton RESET", ajoute encore le pilote. (MB)

 

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte