VEDIA

Comment récolter et cuisiner les plantes sauvages? Réponse d'une herboriste malmédienne

 29 avril 2021 16:49  |   Malmedy


« Nos plantes sauvages, comment les récolter, les cuisiner, les utiliser en remèdes », c’est le titre du nouveau livre de Françoise Gabriel. Du cocktail au sirop de pissenlit, aux beignets de plantain en passant par l’huile de pâquerette raffermissante pour la peau, la Malmédienne nous transmet un savoir hérité de sa grand-mère et de sa passion pour les plantes qui nous entourent.

Là où certains ne voient que quelques mauvaises herbes, Françoise Gabriel, elle, entraperçoit un garde-manger: là, une achillée millefeuille qui agrémente les plats comme du persil ou peut se poser en cataplasme sur les blessures. Chez le pissenlit, tout se mange: la fleur en miel ou gelée, les jeunes feuilles en salade et les racines comme des carottes.

 Un coin "sauvage" dans le jardin

Chez elle, la Malmédienne a laissé volontairement un coin sauvage à côté de son jardin parfaitement ordonné. Elle a semé aussi quelques sauvageonnes entre ses plantes ornementales et dans un coin de son potager. Cadenassée, la consoude, envahissante, reste ainsi à portée de main.

Mais c’est en pleine nature que Françoise Gabriel décide des ingrédients de son menu... Ici, contrairement au supermarché, tout est gratuit. Pas de bruit, pas de file, pas de liste de course préétablie non plus.

"L’ortie, championne de la vitamine C"

Aujourd’hui, ce sera notamment ail des ours et ortie au menu. "Les plantes sauvages, elles n’ont pas été sélectionnées pour être plus productives donc souvent elles sont plus petites et plus concentrées en vitamines, en enzymes, en minéraux. On parle, par exemple, beaucoup de la vitamine C pour renforcer notre immunité. Il faut savoir que l’ortie, c’est une championne de la vitamine C, personne ne le sait. Et si on veut, profiter de sa vitamine C, il suffit de la consommer crue. Il suffit de mettre dans un blender une poire bien mûre avec un peu de vanille, quelques orties, un peu d’eau... Vous mixez et vous avez un smoothie avec de la vitamine C et plein, plein de minéraux", signale Françoise Gabriel.

Ce savoir, elle a choisi de le transmettre dans un livre, "Nos plantes sauvages, comment les récolter, les cuisiner, les utiliser en remèdes". Un livre qui se veut pratique. Avec une multitude de recettes gourmandes: smoothie doux aux orties, cocktail au sirop de pissenlit, vin de sauge ou de menthe, beignets apéro de plantain, tisane gaufre pomme-cannelle, pâté aux noisettes, confiture de châtaigne, etc. 

Son livre regorge aussi de remèdes utiles à toute la famille. Le fond de votre jardin, un simple talus ou un bord de ruisseau permettent déjà de constituer une jolie pharmacie. Vous non plus, vous ne regarderez plus les "mauvaises" herbes de la même façon... (Au.M)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte