VEDIA

Thierry Neuville, 3ème au Monte-Carlo

Hyundai Motorsport - DR
 22 janvier 2023 16:24  


L’ultime spéciale du Rallye de Monte-Carlo, avec un finish au col du Turini, a proposé un joli scénario dans l’optique des 5 points de la Power Stage. Si Ott Tänak (Ford) semblait tenir le bon bout, reconnaissant avoir enfin pu attaquer, Kalle Rovenperä (Toyota) surgissait pour signer le scratch avec 0"6 de bon sur l’Estonien. Suivaient Elfyn Evans (Toyota, 0"6), Thierry Neuville (Hyundai, 4"2) et Sébastien Ogier (Toyota, 4"7) ! 

N’ayant aucune raison de chasser les points de la Power Stage, Sébastien Ogier clôturait un week-end tout simplement parfait, de quoi lui permettre de remporter ’son’ épreuve pour la neuvième fois, tandis que Vincent Landais signe sa première victoire en WRC ! Kalle Rovanperä et Thierry Neuville complètent le podium au terme d’un week-end peu fertile en rebondissements... 

 "Nous n’avions tout simplement pas la vitesse pour matcher les chronos des autres, reconnaissait Thierry au TRC. Dans ces conditions, il fallait rouler intelligemment, en restant sur la route, et en engrangeant des points au championnat. Ce que nous avons fait. On a encore du travail, c’est sûr ! Cap sur la Suède..."

Au pied du podium, Elfyn Evans a perdu trop de temps vendredi pour espérer prétendre à un top 3 à la régulière. Le Gallois a néanmoins devancé un Ott Tänak pour lequel le travail de développement avec la Puma M-Sport sera très important, dès l’instant où jamais la Ford n’a pu faire jeu égal avec Toyota et Hyundai ce week-end ! 

Si Takamoto Katsuta (Toyota) s’est fait une frayeur en rencontrant un souci de suspension arrière-gauche dans cette Power Stage, il a pu préserver sa 6ème place finale. Que dire par contre des prestations en demi-teinte de Dani Sordo, 7ème, et Esapekka Lappi; 8ème, à des années lumières de Thierry Neuville ? Le débriefing sera solide dans le clan Hyundai. 

En dépit d’un ultime scratch impressionnant de Yohan Rossel (Citroën), Nikolay Gryazin (Skoda) a remporté une superbe victoire en WRC2, conservant 4"5 de bon sur le Français. C’est l’Espagnol Pepe Lopez (Hyundai) qui a complété le top 3 après la crevaison de Stéphane Lefebvre (Citroën) plus tôt dans la journée. Le pilote DG Sport Compétition s’est finalement classé au 9ème rang. Soit une position derrière Grégoire Munster et Louis Louka (Ford), qui ont fait ce qu’ils ont pu vu les circonstances.

Rideau sur un Monte-Carlo qui n’était clairement pas celui qu’on attendait, pour différentes raisons. On y reviendra... (Vincent Franssen - speedactiontv.be)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte