VEDIA

Mission accomplie pour le Verviétois Tom Rensonnet au Rallye du Touquet

Photo RACB National Team / Roux
 30 mai 2021 09:31  |   Verviers


C’était presque la première épreuve routière dans la jeune carrière de Tom Rensonnet ce week-end du Pas-de-Calais. Si l’on excepte une compétition provinciale de mise en jambes et l’Aarova Rally disputé dans des conditions dantesques l’an dernier, la jeune recrue du RACB National Team découvrait, ce week-end, le monde fascinant du championnat de France des rallyes où le niveau est particulièrement relevé. Avec au bout du compte une 13ème place dans le Clio Trophy français.  Dans ce contexte, Tom Rensonnet et Renaud Herman ont parfaitement accompli leur mission. "Déjà, ils n’ont pas commis l’irréparable, observait Marc Duez, le coach du RACB National Team présent tout le week-end. C’était pourtant tentant quand on constate le nombre de sortie de routes qui ont émaillé l’épreuve. Mieux : ils ont progressé au fil des spéciales. Des 2 secondes au kilomètre qu’ils concédaient au vainqueur de spéciale en début d’épreuve, ils ont réduit l’écart à 1"2 dans les derniers secteurs. Cette montée en puissance est très encourageante. Par ailleurs, la Renault Clio préparée par l’équipe CRT Sport n’a pas connu le moindre souci technique."

 

Le pilote confirmait l’analyse de Marc Duez : "Ce qui est amusant, c’est que l’épreuve était plus délicate ce samedi que lors de l’étape inaugurale, notait le lauréat du Volant Rallye. Vendredi, les routes étaient relativement propres alors que notre ordre de passage n’était pas idéal. Samedi, il a fallu composer avec beaucoup d’enchaînements de courbes rapides dont beaucoup se négociaient à l’aveugle. Souvent, il y avait du gravier en sortie." "Tom n’a pas commis d’erreur à l’exception d’une petite excursion dans un champ qui nous a coûté 5 secondes environ, précisait de son côté Renaud Herman, le copilote. Ce rallye français a constitué un beau challenge. En Belgique, on est régulièrement confronté au changement de grip par zone. Au Touquet, il était différent à chaque virage. De quoi mieux comprendre à quoi ressemble le sens de l’anticipation en rallye." Dans deux semaines, l’équipage belge se retrouvera dans un contexte différent. De la plaine du Touquet, il attaquera les routes plus tortueuses et plus pentues du Rallye des Vosges. Autre terrain, autre expérience. (www.speedactiontv.be)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte