VEDIA

Eupen manifeste son mécontentement contre la Pro League

Photo Belga
 16 janvier 2022 19:29  |   Eupen


La KAS Eupen a perdu son premier match de l’année 2022 ce dimanche après-midi après contre le Cercle de Bruges 0-2 dans le cadre de la 22ème journée de Pro League. Mais c’est dans un contexte pour le moins particulier et polémique que ce match de reprise s’est déroulé dans un stade du Kerweeg vide. En effet, les Eupenois ne se sont présentés que "sous protestation", car quatorze joueurs ont été recensés positifs au Covid-19 ! Parmi les 14 cas, on compte celle de l’entraîneur Stefan Krämer. En signe de protestation, les Pandas ont tourné le dos aux caméras au moment de la présentation des équipes et l’hymne de la Pro League n’a pas été joué.

C’est donc avec un effectif réduit qu’Eupen a affronté le Cercle de Bruges ce dimanche. Sept joueurs issus du centre de formation étaient sur la feuille de match. Des joueurs comme le Marocain Annas Nanah et Amadou Keita ont vécu leurs premières minutes de jeu sous les couleurs de la KAS. Sous protestation, cela veut dire que club pourrait contester juridiquement la valeur de la rencontre.

La Pro League avait rejeté vendredi soir la demande des dirigeants germanophones de reporter le match. Le refus a été motivé par le fait que parmi les 14 joueurs actuellement infectés, il n’y a pas au moins sept joueurs qui ont joué plus de 30 % du temps de jeu jusqu’à présent. C’est donc le nouvel entraîneur adjoint Michael Valkanis qui a ainsi fêté ses débuts en tant qu’entraîneur principal dès son premier match officiel.

Sur le plan sportif, Eupen occupe provisoirement la douzième place du classement avec un compteur bloqué à 25 unités.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte