VEDIA

Un peu plus de 10 millions € d'investissements en 2021 à Herve

 22 decembre 2020 16:50  |   Herve


Une fois n’est pas coutume et dans un souci de se montrer constructifs, les deux groupes d’opposition EPH et PS se sont abstenus au moment d’approuver le budget 2021 de la Ville de Herve présenté hier soir par le groupe HDM. C’est l’Echevin des Finances Philippe Dumoulin qui s’est chargé d’assurer cette présentation avec d’abord un boni de 144 007 € qui se dégage à l’exercice propre à l’ordinaire. «  Quant à la dette, elle diminue (-53 000 €) suite à la gestion active mise en place depuis plusieurs années (taux bas, amortissements capital constant, recours au crédit réduit au strict minimum) », note Philippe Dumoulin.

Après avoir souligné les différentes mesures prises par la commune et qui soutiennent le secteur associatif dans le cadre de la crise du COVID ainsi que les budgets « BON GO to Herve », le groupe d’opposition EPH note que le budget ordinaire augmente, avec les dépenses liées à la crise Covid, et avec des transferts plus importants, notamment vers le CPAS, pour compenser les pertes de la maison de repos. «  Nous demandons qu’une analyse soit réalisée en commission conjointe avec les 2 institutions, Ville et CPAS, afin d’anticiper les budgets de l’année prochaine dans une concertation en amont et pas quand le budget est déjà imprimé, comme c’est le cas maintenant », a indiqué la conseillère Marie-Martine Schyns.

Amendement EPH refusé

Satisfait de voir inscrit au budget le projet « Wallonie cyclable », le groupe EPH a déposé un amendement visant à inscrire au budget une somme pour une étude de faisabilité ou acquisition de terrain pour un espace type skate park (75.000 €). « Ce dossier est présent dans le PST (plan stratégique transversal), mais « à l’étude ». Nous voulions activer ce dossier, étant donné l’état de délabrement des petites infrastructures de quartier de Battice (démolie) et Herve (abîmée). L’impact du covid sur la santé mentale des jeunes montre aussi combien c’est important de construire de tels espaces », explique Marie-Martine Schyns. EPH a proposé de compenser en diminuant le budget de raclage et enduisage de 500.000 € à 425.000 € mais la majorité a voté contre cet amendement en signalant que le projet allait être suivi par la RCA.

Voiries et tour panoramique en priorité

10 071 116 € d’investissements en 2021. Parmi les grands projets figurent la réfection de voiries rue A. Leclercq à Xhendelesse (2 513 295 €), la tour panoramique au Pays de Herve à Battice (1 602 870 €), la plan d’ancrage avenue Dewandre à Herve (1 300 000 €), des travaux de raclages et d’enduisages (500 000 €), le permis d’urbanisation des terrains de Herve – rue du Château (327 818 €), la ZACC de Bolland (320 000 €), l’achat de divers véhicules et d’équipement d’exploitation (307 000 €).

Autre axe important de ce budget extraordinaire, des travaux énergétiques pour un total de 812 000 € dans plusieurs écoles communales (Battice, Bruyères, Xhendelesse, Chaineux), la modernisation de l’éclairage public (135 000 €), la pose de panneaux photovoltaïques au parking de l’Abattoir (40 000 € pour un auteur de projet).

595 000 € seront consacrés aux bâtiments avec des travaux de rénovation à la chapelle du centre administratif (250 000 €), le remplacement de la toiture (150 000 €), l’achat du vicariat de Chaineux (145 000 €) et 50 000 € pour la maison des jeunes de José.

Le PS demande la mise en place d’une commission finances pour le budget 2022

Crise sanitaire oblige, le groupe d’opposition PS considère que le budget 2021 est la continuité du budget 2020. " Les éléments nouveaux sont liés à la pandémie avec une intervention de 631.025 € à laquelle il faut ajouter 250.000 € pour le CPAS et 200.000 € pour le fonds de réserve des mandataires ce qui porte celui-ci à 350.000 € " explique le conseiller Marc Goblet. Un prélèvement de 600.000 € sur le boni cumulé ordinaire est inscrit afin d’alimenter un fonds de réserve « Mesures spéciales Covid ».

" L’utilisation des deux fonds de réserves pour un montant de 950.000 euros permet de terminer l’année 2021 avec un boni de 144.007 €  à l’ordinaire ", ajoute Marc Goblet qui a demandé à la majorité de réunir la commission finances pour le budget 2022 et une projection pour les années suivantes. (Manu Yvens)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte