VEDIA

Plombières va mettre en route un Plan communal de mobilité

 30 avril 2021 12:07  |   Plombières


Un Plan communal de Mobilité (PCM) se met en route à Plombières. Mais au préalable, il s’agit d’obtenir l’accord du SPW Mobilité et donc engager un conseiller en mobilité et disposer d’une commission consultative d’aménagement du territoire et de mobilité (CCATM).  Ce qui est le cas à Plombières.  

«  De même, il faut être capable de financer 25% du budget, estimé à 85 000 €, pour la constitution du plan.  Ce plan, qui ne contiendra qu’un nombre limité de mesures fortes, sera co-construit par un bureau d’études spécialisé qui réunira et/ou consultera tous les acteurs concernés (TEC, UWE, CCATM, Gracq, Atingo, Police, etc.) »,a expliqué hier soir au conseil communal  Jonathan Deckers, Echevin des travaux et de Smart-City.

Double dépense ?

Le conseiller d’opposition Marc Belleflamme (URP) s’est étonné de ce montant de 85 000 € octroyé pour un bureau d’étude « alors que nous disposons déjà d’un agent de mobilité. Ne s’agit-il pas là d’une double dépense ? ».

Avant la mise en place de ce plan communal de Mobilité, il reste plusieurs étapes à franchir comme l’élaboration d’un pré-diagnostic et l’obtention de l’accord du Ministre en charge Philippe Henry.  Le pré-diagnostic sera basé, entre autres, sur une enquête déjà lancée auprès de la population.  Celle-ci permettra de cibler les problèmes liés à la mobilité, ainsi que les potentialités et projets à prévoir.  De même, il sera tenu compte d’études et de données récoltées suivant des enquêtes, des relevés de stationnement, etc.

Priorité aux piétons et aux vélos

«  Le plan permettra d’avoir une vision à long terme quant à la mobilité, la sécurité, l’aménagement de voiries ou l’aménagement du territoire.  Le pouvoir communal pourra ainsi s’appuyer sur des solutions concrètes quant à la réalisation de futurs projets, tels que le renouvellement ou la création de voiries, l’aménagement de liaisons entre différents pôles, etc.  L’idée est d’organiser un système de déplacements cohérent pour les personnes et les marchandises dans la commune, en offrant une réponse en termes d’accessibilité aux pôles d’activité principaux (zones artisanales, écoles, etc.), notamment pour les personnes à mobilité réduite », explique l’Echevin Jonathan Deckers.

La commune de Plombières annonce d’ores et déjà que la priorité sera mise sur les piétons et les vélos, ensuite sur les transports en commun pour finir avec les véhicules privés.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte