VEDIA

Les débits de boissons fermés une heure plus tôt à Spa

Belga - Illustration
 11 octobre 2019 14:58  |   Spa

La polémique enfle à Spa depuis l’annonce de la volonté des autorités communales de modifier les heures de fermeture des débits de boisson. « Nous comptons fermer ces débits de boisson à 3 heures du matin les samedis, dimanches et jours fériés. L’entrée ne sera plus autorisée dans les établissements à partir de 2 heures 30. En semaine, l’heure de fermeture sera maintenue à 2 heures. Et l’entrée ne sera plus autorisée dès 1 heure 30 », explique la Bourgmestre Sophie Delettre (MR).

Le groupe d’opposition Alternative Plus a marqué son désaccord jugeant que cette mesure allait mettre à mal la dynamique commerciale. « La perte chiffrée dans les commerces est estimée entre 25 000 et 30 000 euros l’année », a indiqué le conseiller Philippe Hourlay. Alternative plus a proposé l’adoption d’une charte de la vie nocturne telle qu’elle est déjà appliquée à Bruxelles et qui définit un cadre de la vie nocturne en adéquation avec la qualité de vie de quartier, une politique de prévention et de sécurité du citoyen tout en veillant à l’équilibre entre les activités nocturnes des établissements de nuit et la fonction riveraine d’un quartier.

Une question de sécurité

Répondant aux critiques, la Bourgmestre Sophie Delettre a précisé que la mesure ne semblait pas déplaire aux professionnels du secteur qui en ont été avertis. Et de rappeler qu’elle ne devait pas ignorer les plaintes du voisinage qui lui parviennent. « 88% des faits délictueux dans une rue concernée se déroulent entre 2 et 6 heures du matin », a-t-elle fait savoir.

Justifiant une mesure de sécurité, qui n’empêchera pas des dérogations éventuelles, Sophie Delettre a encore informé les élus qu’à Verviers par exemple, les débits de boisson étaient fermés à 1 heure 30 en semaine et à 2 heures les week-ends. A Malmedy et à Stavelot, c’est 1 heure en semaine et 3 heures les week-ends. Le groupe Alternative Plus a voté contre la nouvelle ordonnance de police alors qu’Osons Spa s’est abstenu. (MY)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte