VEDIA

SPORTS MOTEURS, Cédric Cherain remporte le Spa Rally

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 17 mars 2019 19:12  |   Spa

Il était le vainqueur moral il y a deux ans, avant sa disqualification, Cédric Cherain a vaincu le signe indien à Spa. Et après le "Wallonie", le Condroz et l’East Belgian, le Fléronnais s’adjuge le 4e monument wallon de sa carrière. "C’est plus qu’une revanche", assène le vainqueur. "Mais ce ne fut pas de tout repos".

Magistral de bout en bout, Cédric a pourtant dû batailler ferme durant ces deux journées, face à Kris Princen, puis face au tenant du titre, Adrian Fernemont. Samedi, la spéciale de Theux a eu raison du Limbourgeois, qui avait pourtant réalisé le scratch dans Wanneet la Gleize. Le premier tournant de ce Spa Rallye. "On ne saura jamais ce qu’il était capable de faire au final, mais dans toutes les autres spéciales, on était plus vite", précise Cédric. Débarrassés de Princen, Cherain et Fernemont pouvaient alors se livrer bataille. Cherain, en tête depuis le début, finissait la première journée, avec 19 secondes sur la 2e Skoda. Et le duel se poursuivait jusqu’au terme de l’épreuve, Cherain, 15 scratches, se permettant même de lever un peu le pied. Il termine avec 13 secondes de bonus. "J’ai fait une petite erreur de pneumatiques aujourd’hui, mais il faut dire que les conditions climatiques changeantes ont pas mal perturbé les choses aujourd’hui", avoue Adrien Fernemont. "J’ai fait trop de deuxièmes places depuis un petit temps, il faut que cela change dès le rallye de Wallonie, qui est sur on terrain".

Satisfaction dans le clan Cherain, et notamment pour son co-pilote verviétois, Pierre Sibille. "C’est vrai que je connaissais bien les routes que l’on a emprunté mais avec Cédric ça trace, en tout cas pour un novice et dans ma région, c’est extraordinaire". Cédric Cherain lui saluait la ténacité de son adversaire: "être chassé comme cela durant presque tout la rallye, par un pilote aussi talentueux, c’était stressant".

Derrière ce duo intouchable, on a bien cru vivre un second duel pour la troisième marche du podium, un Cédric De  Cecco déchainé prenant progressivement le meilleur sur Ghislain De Mevius, jusqu’à ce que le Liégeois soit contraint lui aussi à l’abandon, bris de cardan, dans la spéciale de Wanne: " On a vraiment tout eu comme conditions dans ce rallye, depuis le shake down de Ster, où mon frère est sorti, jusqu’aujourd’hui, on ne savait pas sur quel pied danser, mais on s’en est super bien sorti". Ce matin, De Mevius semblait avoir le champs libre, c’était sans compter sur ce vieux briscard de Patrick Snijers, de plus en plus à l’aise avec la Polo. En fin de compte, le Namurois est parvenu à maintenir le rythme et complète donc un podium 100% Skoda et 100% francophone, inédit en 5 ans. A noter que le jeune verviétois Grégoire Munster s’impose sur le fil en junior, il est 7e du général. Deveux s’impose en historique, après le retrait de Gino Bux: le Malmédien a dû aussi renoncer dans la spéciale de Wanne. Déjà 2e à l’Haspengouw, derrière Princen, Cédric Cherain s’empare de la tête du championnat de Belgique. (LS)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte