VEDIA

Verviers remporte son duel contre Neufchâteau dans un match à sens unique (83-60)

 18 decembre 2022 10:00  |   Verviers


En première régionale, Verviers Saint-Michel accueille Neufchâteau. Cette équipe, montée de R2, compte dans ses rangs 5 nouveaux jeunes joueurs. Leur objectif principal est de progresser, mais surtout, se maintenir. C’est la même chose pour Verviers, qui est en mauvaise posture au classement. C’est l’occasion rêvée pour lancer la machine.

Match capital dans la course au maintien. Verviers commence de la meilleure des manières en infligeant un 11 - 1 après 4 minutes de jeu. Roosen reçoit de bons lobs et profite de sa taille. Lodomez n’hésite pas quand il s’agit de shooter à 3 points. Les visiteurs ont du mal à trouver l’arceau, mais certaines passes sont magiques. En transition, les Verviétois sont intraitables et trouvent le tentaculaire Roosen. "Ma consigne était claire : je ne voulais pas que Neufchâteau marque plus de 60 points sur la rencontre. C’est-à-dire, 15 par quart-temps. C’est grâce à ça qu’on a pu garder notre avance tout le match" explique le nouveau coach du BC Verviers, Bruno Dagnely. 

Les noirs prennent vite le large grâce à une bonne adresse extérieure de Wilkin. Ils profitent aussi de quelques éclairs de génie, comme cette passe dans le dos pour trouver l’homme seul. Les blancs tentent de rivaliser, à l’image du jeune meneur de 17 ans. Mais les Verviétois font un récital en attaque. À la mi-temps, le score affiche 42 à 25 en faveur des locaux. "On a changé de coach il y a trois semaines. On a travaillé à fond défensivement et offensivement à tous les entraînements. Aujourd’hui, on a appliqué toutes les consignes demandées, ce qui nous a permis de garder notre avantage !" confie Rahmani Akinbodu, ailier du BC Verviers Saint-Michel.

"Ça va être compliqué de venir gagner ici"

Neufchâteau trouve un peu d’adresse à 3 points pour survivre. Mais les locaux sont meilleurs à ce jeu-là. Coup sur coup, Wilkin et Buscicchio dégainent. En transition, l’équipe est bien en place. Akinbodu finit même avec le contact. "J’ai vu une équipe de Verviers bien équilibrée : défense, jeu en transition, shoot extérieur. Ça va être compliqué de venir gagner ici, peu importe l’adversaire" indique Nicolas Sturam, coach du BCCA Neufchâteau. 

Au dernier quart, les visiteurs réduisent l’écart à 14 points. Il contourne la tour de contrôle verviétoise pour terminer sous l’anneau. Mais les locaux restent intelligents, ils jouent au poste bas et cherchent les paniers faciles. Symbole de frustration, Sturam, coach de Neufchâteau, est exclu en fin de match. En cause : deux fautes techniques. Bruno Dagnely s’exprime sur les valeurs qu’il inculque à ses joueurs : "Je veux que la défense soit notre force, et que tous les joueurs se donnent à fond sur le terrain. Je veux qu’on n’abandonne jamais, même si on est à 20 points. Ce sont des choses auxquelles je tiens fortement."

Un match contrôlé de bout en bout, voilà qui ravit le coach verviétois. Score final : 83-60. (A.Millet)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte