VEDIA

Basket P1: l'envie de Dison-Andrimont a fait la différence

 13 mars 2022 22:03  |   Dison


Il y avait du basket samedi soir à Andrimont: le club disonnais, qui est proche d’être mathématiquement sauvé en P1, recevait un des ténors de la compétition, l’Union Liège. 2e du classement, alors qu’il est néo-promu. 

Face à ce que l’on peut considérer comme la révélation de ce championnat, les Andrimontois savaient que la tâche s’annonçait compliquée. A Embourg, ils avaient été battus à l’aller, et pour ce match, ils débutaient la rencontre avec un banc très étriqué, en raison de l’absence de Sayeh et Gabriel, blessés, Simar en vacances, et Vanderheyden qui arrête la P1. 

Dans le 1e quart-temps, c’est Kpako qui le premier va accélérer le jeu des locaux, pour leur permettre de prendre une première fois le large. C’est 12-4. Le sursaut d’orgueil des Liégeois, tancés par le coach lors du premier temps-mort, se traduira par un festival de trois points, pour lequel Dison ne sera pas en reste. A l’image de Malaise qui fait 14-10 pour les Bleus avant que Kpako ne lui réponde... A la fin du quart-temps, c’est 19-15, après que Lekeu n’ai planté un autre trois points.

Dans le deuxième quart-temps, les Liégeois vont retomber dans leurs travers, face à une phalange disonnaise qui en veut, bien meilleure au rebond notamment, à l’image d’Alliance... des Liégeois qui pêchent en défense, et le score s’envole. 10 points d’écart sur un shot à trois points d’Alliance. Un écart qui se creuse à 16, puis 17 points, notamment grâce à un bel assist de Petit pour Closset, mais aussi à un triple lancer-franc réussi par Kpako et Cédric Petit, après que les arbitres aient sifflé une technique. Signe de la frustration des visiteurs. C’est 43-26 à la pause.

Seule arme semble-t-il efficace pour les Embourgeois, même si leur coach le contredira par les chiffres, c’est de nouveau avec des shots à distance qu’ils tentent de recoller en début de 3e quart-temps. Namêche fait 46-32. Et pourtant les hommes de Franceschi vont repartir de plus belle. Une combinaison entre Alliance et Petit permet à Dison de mener 51-32. 19 points, ce sera le plus grand écart du match. Malgré un nouveau rush des Liégeois, et un bel effort personnel de Schauwers, les locaux parviennent à conserver 17 points d’avance à la fin du 3e quart.

Dans le dernier quart, les Liégeois vont tout tenter pour destabiliser les mauves et blancs, mais la pression mentale va se retourner contre eux. Les incessantes critiques à l’égard du corps arbitral, notamment dans le chef du coach liégeois, va induire une nervosité ambiante qui va clairement les desservir. Les Liégeois ne retrouvent par leur basket, et ce sont bien les Andrimontois qui font preuve de la bonne agressivité sur le parquet, à l’image de l’athlétique Kpako. L’écart ne va quasi pas diminuer entre les deux équipes, et le match se termine en eau de boudin, marquée par la frustration des visiteurs, dont le coach n’attend pas le coup de sifflet final pour déjà saluer la table, fâché de la prestation des siens. Score final : 74-60. Une victoire précieuse pour Dison-Andrimont... Prochain écueil pour l’équipe locale, ce sera Esneux, une équipe qui lutte pour son maintien (LS)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte