VEDIA

Stavelot: Cap Terre vise l'autonomie énergétique

 13 septembre 2021 15:29  |   Stavelot


Atteindre l’autonomie énergétique, c’est le but, à terme, poursuivi par l’ASBL Cap Terre, située à Stavelot. Ce centre d’insertion socio-professionnelle vient d’ailleurs d’inaugurer une éolienne, qui servira notamment pour le site de maraîchage où sont produits des légumes bio. Une éolienne relativement modeste, 18 mètres de haut, loin d’être bruyante. 

"Elle servira à pomper et arroser nos différentes serres où sont produits nos légumes bio", se réjouit Jean-Claude Etienne, coordinateur de l’ASBL Cap Terre, centre d’insertion socio-professionnelle. Une éolienne qui a suivi un très long chemin avant d’être installée sur le site de Cap Terre. Elle a été construite à Pepinster il y a une bonne dizaine d’années, avant de subir plusieurs refus de permis et, enfin, de trouver son lieu d’exploitation.

"Cap Terre se sont 3 entreprises, une entreprise de production de légumes biologiques, une entreprise de parcs et jardins et une entreprise de rénovation écologique et d’isolation du bâtiment. Nous avons actuellement une quinzaine de stagiaires que nous formons, sans négliger l’aspect social et éducatif de notre projet", nous rappelle Jean-Claude Etienne. Le but à terme est de devenir autonome au niveau énergétique. "Nous prenons des initiatives dans ce sens, un peu comme tout le monde devrait le faire au 21ème siècle. Sachant aussi que le maraîchage est un gros consommateur d’eau et d’électricité. Nous allons pouvoir réduire nos factures grâce à cette éolienne qui devrait produire entre 1.000 et 1.3000 kw par année." (O.T.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte