VEDIA

Saboté, le Contrat de Rivière Vesdre retire son barrage flottant

 20 avril 2021 18:00  |   Verviers


Action quelque peu inhabituelle pour le Contrat de Rivière Vesdre. L’asbl a procédé ce mardi à l’enlèvement de son barrage flottant, récolteur de déchets sur la Vesdre, pour cause de sabotage. 

Un barrage flottant, à la dérive, c’est le triste sort réservé au dispositif du Contrat de Rivière Vesdre. Installé le 2 avril dernier, en amont du Pont Parotte, il devait retenir, en un même endroit, les déchets transportés par le courant. C’était sans compter sur la malveillance d’un ou de plusieurs individus. « Depuis qu’on a installé le barrage, par deux fois, on l’a saboté, explique Florence Hauregard, Coordinatrice du Contrat Rivière Vesdre. La première fois, quelqu’un l’a détaché. La deuxième fois, il a carrément sectionné les cordes. »

Un acte de sabotage qui interroge autant qu’il surprend. Le barrage est inoffensif pour la faune. « Depuis 2014, nous installons ce barrage à Verviers que ce soit ici ou Cour Fisher et c’est la première fois que ça arrive. Et sur les autres cours d’eau du bassin, ce n’est jamais arrivé non plus. », poursuit la coordinatrice.

Dans l’incompréhension et de guerre lasse, le Contrat Rivière Vesdre a donc décidé de retirer ce mardi après-midi son barrage mettant de facto fin à une opération de sensibilisation qui était pourtant la bienvenue. « Dans les cours d’eau, les déchets passent les uns après les autres. Ici, en étant arrêté, ça permet de les rassembler et de faire prendre conscience qu’il y en a beaucoup plus que ce que l’on ne croit. »

Et les déchets sont variés, canettes, bouteille, sachet, bouchon, pile voire poubelle entière, le comportement de certains est particulièrement dégoutant et encore plus en cette période de crise sanitaire. « En règle générale, on a constaté qu’il y avait beaucoup plus déchets un peu partout et c’est vrai, on retrouve beaucoup de masques. Cette action de nettoyage était particulièrement nécessaire à cette période, les berges des cours d’eau sont jonchées de déchets», conclut Florence Hauregard. 

Loin de se démotiver, le Contrat de Rivière Vesdre entend poursuivre ses actions pour une meilleure qualité de nos cours d’eau et prévient déjà, il ré-installera son barrage flottant à Verviers l’année prochaine. (Audrey Degrange)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte