VEDIA

Bientôt une nouvelle liaison cyclo-piétonne entre Spa et le lac de Warfaaz

 20 mai 2022 12:58  |   Spa


Hier soir, le conseil communal de Spa a approuvé à l’unanimité le Plan Climat. Ce plan stratégique fait suite à la signature de la Convention des Maires en 2017 qui invite les communes participantes à s’engager à diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030. Au terme de deux ans de travail, un plan d’actions de 80 pages a été rédigé. Il comprend des initiatives à mettre en place en matière de logement, de transport et de mobilité, mais aussi au niveau des commerces et des entreprises notamment.

Feu vert pour l’éclairage intelligent au lac de Warfaaz

Une des actions prônées dans ce plan est la mise en place d’un éclairage interactif et intelligent au Lac de Warfaaz. Le projet consiste à remplacer l’éclairage public existant par 91 luminaires LEDs qui éclairent le chemin tout autour du lac grâce à une détection infra-rouge lors du passage des usagers. « Les luminaires seront orientés vers le chemin sans déborder sur les abords. La faune ne sera pas détectée par les capteurs », explique l’Echevin de l’Environnement Yoann Frédéric. L’objectif est de dégager une économie d’énergie de 5395 kg CO2/an, soit 92% de la consommation actuelle ». Coût de l’investissement : 126 000 euros dont 50 000 euros de subsides POLLEC.

Un aménagement cyclo-piéton…

A proximité du lac de Warfaaz, un aménagement cyclo-piéton le long de l’avenue Amédée Hesse et une zone multimodale devant la piscine communale vont être aménagés. Ce projet, qui bénéficie de subventions PIWACY et PIMACI, consiste à créer une bande cyclable bidirectionnelle en béton armé de 2 mètres de large ainsi qu’un trottoir en pavé de béton de 1m50 de large.

… et un espace partagé

Le projet comprend également un concept d’espace partagé à hauteur de la piscine où cyclistes et piétons se croiseront et cohabiteront. Avec pour conséquence que le stationnement se fera depuis l’avenue Amédée Hesse. Un quai de bus sera réalisé pour le dépôt des élèves via le bus scolaire. Par ailleurs, les deux ralentisseurs dos d’âne seront rénovés et un rétrécissement à hauteur de l’Olympic sera créé. « Pour ce projet de 2 millions d’euros, nous irons chercher un subside de 300 000 euros du Plan Wallonie Cyclable. Sans compter un subside de 387 000 euros pour les structures métalliques au niveau de PIMACI », explique l’Echevin Frédéric.

Par la voix du conseiller Claude Brouet, le groupe d’opposition Alternative-plus, qui estime ne pas avoir été associé au projet, a souhaité amender le projet après avoir regretté que certains arbres (25 ?) devront être abattus. Alternative-plus et Osons se sont abstenus au moment du vote. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte