VEDIA

Episcène, un théâtre belge aux accents verviétois à Avignon

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 29 juillet 2019 08:10  |   Plombières - Thimister-Clermont

En 2017, deux Belges passionnés de théâtre ont acheté un théâtre au pied des remparts d’Avignon. Jeannine Horion et Patrick Donnay voulaient ainsi, en parallèle au théâtre des Doms subventionné par la Fédération Wallonie Bruxelles, pouvoir accueillir les artistes et compagnies belges francophones. C’est ce qu’ils font pour la deuxième fois dans le cadre du festival. 8 spectacles se succèdent chaque jour dans la salle d’une centaine de places. Le premier à 10h00, le dernier passé 22h00. Les compagnies louent la salle pour un créneau horaire bien précis.

"Zinc" une création inédite sur Moresnet-neutre

Le théâtre Episcène réalise une promotion commune et favorise une solidarité entre elle. Le jour de notre passage, nous avons pu découvrir « Zinc », une pièce tirée du roman/essai de David Van Reybrouck. A travers la vie d’un homme qui a connu cinq nationalités sans déménager, il raconte le destin d’un territoire, celui de Moresnet Neutre, qui connaîtra bien des vicissitudes. En fin de journée, Anthony Foladore et Simon Fransquet y proposaient « Je suis une histoire ».

Episcène accueillait également durant le festival Bruno Coppens ou encore Cécile Djunga. (Françoise Bonivert)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte