VEDIA

Malmedy: la solidarité en réponse au virus

PCS Malmedy
 08 avril 2021 10:08  |   Malmedy


L’année 2020 aura été marquée par la crise du Covid, mais aussi, à Malmedy, par cet énorme élan de solidarité propre à la région, qui se révèle dans les moments les plus difficiles.

« Les mesures prises contre la pandémie de Covid-19 en 2020 ont eu d’importantes conséquences tant d’un point de vue économique, financier, social, culturel, environnemental, politique, scolaire, sanitaire, etc. On peut constater des difficultés telles que de la solitude et un isolement social, un impact sur la santé mentale, la fracture numérique, un manque d’accès à la nourriture, etc. Heureusement, la crise du coronavirus a également entraîné des éléments positifs. En effet, toutes nos associations partenaires ont pu faire preuve de créativité, de flexibilité, d’engagement et de résilience et beaucoup d’entre elles ont bouleversé leur fonctionnement pour pouvoir encore mieux répondre aux nouveaux besoins de leur public cible. Certaines activités des PCS ont inévitablement dû être postposées ou annulées. D’autres ont pu voir le jour grâce à des initiatives de solidarité. Et enfin, certaines actions ont pu être mises en œuvre grâce à une réaffectation des moyens financiers du plan, comme la plateforme solidaire et de citoyenneté, l’élan de solidarité autour des masques (confection, coordination, distribution…), un soutien psychologique, psychosocial, une entraide entre voisins », analyse Ersel Kaynak, échevin en charge de la Santé et du Plan de Cohésion Sociale (PCS) à Malmedy dans le cadre du rapport 2020 du PCS malmédien.

Outre les différentes actions de terrain de l’équipe du PCS, pour diminuer les fractures sociales entre citoyens, on remarquera surtout la création de la « Plateforme volontariat », créée début 2020, et qui a dû, en raison des circonstances, trouver rapidement sa place avec pas moins de 300 personnes qui se sont investies, sans compter, dans le cadre de la gestion au quotidien de la crise sanitaire. Stewards au CHRAM et au Grand Fa, confection de masques, aide aux courses, soutien administratif, aide aux personnes isolées ou handicapées, écoute, intervention spécifique dans les homes, autant de missions remplies par ces volontaires qui ont soulagé tant les citoyens dans le besoin que les services sur le terrain.

« Une année intense »

«C’était une année particulière mais intense pour l’équipe du PCS. En collaboration avec les nombreuses associations locales et le soutien des volontaires, l’accent a été mis sur la solidarité pour venir en aide aux personnes qui sont touchées par la crise sanitaire. Grâce au volontarisme de quelques médecins généralistes, nous pouvons également nous réjouir de la création d’une nouvelle plateforme d’accompagnement pour les personnes qui souffrent d’assuétudes », poursuit Ersel Kaynak.

« Comme déjà très souvent expliqué dans les différents rapports d’activités de ces 10 dernières années, cette thématique sur Malmedy semble faire du sur place. Il est excessivement difficile d’envisager des partenariats concrets. Chacun fait « ce qu’il peut » de son côté. Toutefois, une nouvelle association a vu le jour fin 2020. Il s’agit de la CCAA « Care Consulting Against Addictions » qui est l’émanation d’un projet connu sous le nom d’ « Espace Convergences » étudié par des associations actives sur la prise en charge des addictions dans l’Arrondissement de Verviers. Dès la mi-janvier 2021, un nouveau service dédié aux assuétudes verra le jour avec tous les partenaires repris dans le listing des partenaires. Il consistera à mettre en place tous les mardis après-midi une permanence spécifique dédiée aux problèmes d’assuétudes. Une équipe de professionnels sera constituée de la sorte : 4 médecins généralistes spécialisés dans la prise en charge des personnes toxicos et ou dépendantes à d’autres substances. Ils rencontreront directement les « patients » et les enverront, si nécessaire, vers des professionnels de seconde ligne, à savoir une équipe psycho-éducative avec psychologues, assistants sociaux et éducateurs. Tous les partenaires concernés par cette thématique travailleront donc main dans la main sur notre commune. Ce type de structure était en réflexion depuis plus de 10 ans et est une magnifique avancée pour notre commune. Le PCS a souhaité les soutenir financièrement en impulsant un montant de 2.000€ pour la mise en place de cette structure. »

On notera encore le projet Mobil’Est, la Centrale des moins mobiles couvrant toutes les communes du sud de l’arrondissement grâce à ce projet de transport solidaire, avec 520 demandes en 2020, couvertes par 19 chauffeurs volontaires. Plus spécifiquement, à Malmedy, le minibus du PCS a couvert plus de 80.000 km en un peu plus de 4 ans, essentiellement pour les services jeunesse, communaux ou associatifs. (O.T.)

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte