VEDIA

1100 plaques émaillées "Ici commence la mer" placées aux abords des avaloirs

Photo Contrat de rivière Amblève/Rour
 16 mars 2020 14:21  |   Arrondissement de Verviers


Dans le cadre des Journées wallonnes de l’Eau, 1100 plaques émaillées circulaires en lave émaillée "Ici commence la mer" sont actuellement placées aux abords des avaloirs partout en Wallonie. Ce projet de sensibilisation concerne le bassin hydrographique de l’Amblève et ses affluents. Cette campagne est menée par la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) et les Contrats de rivière de Wallonie en collaboration avec les intercommunales qui gèrent l’épuration des eaux usées des Organismes d’Assainissement Agréés (OAA) et les communes partenaires des Contrats de rivière.

Lutter contre l’incivisme

«  Certains ont tendance à jeter tout et n’importe quoi dans les éviers, les toilettes, par terre, par la fenêtre de leur voiture ou directement dans les avaloirs. Tous ces produits aboutissent à la station d’épuration perturbant leur bon fonctionnement. Quand ils ne se retrouvent pas directement dans les rivières et donc, inévitablement dans la mer et les océans. Les eaux usées domestiques restent un des enjeux majeurs de la qualité de l’eau de nos rivières. Et chacun a un rôle à jouer.

La Wallonie et ses partenaires investissent l’argent public pour mettre en place des réseaux d’égouttage et des stations d’épurations performantes. Mais leur fonctionnement ne peut être garanti s’ils sont perturbés par de nombreux déchets et toutes les substances nocives.

Il est donc important que le citoyen aussi agisse : utilisation de produits d’entretien plus respectueux de l’environnement, réduction de la consommation d’eau, gestion des déchets.

Il s’agit de lutter contre l’incivisme tout au long du trajet parcouru par les eaux usées domestiques, pour éviter que des pollutions ne se retrouvent dans les cours d’eau, puis la mer, et n’aillent alimenter le « continent de plastique », expliquent les initiateurs de la campagne.

Des plaques supplémentaires

L’objectif est de multiplier les plaques supplémentaires et de poursuivre ensuite par un marquage au sol à l’aide de pochoirs pour les avaloirs isolés afin de diffuser le même message le plus largement possible. Le logo sera décliné en version française, et en version allemande afin de sensibiliser chacun dans sa langue. Une version bilingue Français-Néerlandais du pochoir est également prévue pour certaines communes. Des animations scolaires et un kit pédagogique seront développés afin de sensibiliser les plus jeunes.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte