VEDIA

Montzen: Un départ du Tour de Wallonie sans sel

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 aout 2020 18:00  |   Plombières


Ce mardi, c’est de Montzen sur la commune de Plombières que s’élançait la 3ème étape du Tour de Wallonie, direction Visé. 192Km d’un parcours réservé aujourd’hui aux puncheurs. Un tracé idéal pour le Hervien Loïc Vliegen de la formation Circus Wanty Gobert et tenant du titre. Un Tour de Wallonie qui se déroule aussi à huis clos et qui irrite quelque peu les amateurs de la petite reine.

Audrey Degrange

"On ne voit rien", "C’est pas la fête", "Pour une fois que le Tour de Wallonie passe à Plombières", l’ambiance était pour le moint déroutante sur le village départ du Tour de Wallonie. Et c’est le moins que l’on puisse dire. Là où d’ordinaire, les fans de cyclisme se pressent à la recherche d’un autographe ou d’un selfie, il n’y avait personne. Personne non plus pour applaudir ou encourager les coureurs. L’accessibilité, c’est pourtant l’essence même du vélo. Un huis clos que regrettent les organisateurs mais qui cette année était... non négociable. " C’est clair qu’on aurait préféré voir la place du village noire de monde, reconnnaît Christophe Brandt, Organisateur du Tour de Wallonie. Mais les conditions imposées par l’UCI sont strictes. C’est dommage mais l’essentiel c’est que la course puisse avoir lieu."

Un sentiment partagé par la bourgmestre de Plombières qui a décidé de soutenir la manifestation là où d’autres ont déclaré forfait. "On a été critiqué, note Marie Stassen. Mais le Covid ne peut pas empêcher la fête. On respecte les normes sanitaires évidemment et on avait vraiment envie que la localité puisse avoir un petit sentiement de fête de chez soi, à la télé et en voyant les coureurs passer par les rues du village."

Et il faut dire que le plateau est relevé avec la présence de Tim Merlier, le champion de Belgique, Mark Cavendish, Caleb Ewan ou encore Philippe Gilbert et le champion olympique Greg Van Avermaet qui sur cette 3ème étape visent clairement le classement général. "Je connaîs bien les routes et c’est une étape qui me convient et où je sens que je peux faire quelque chose, nous confie Greg Van Avermaet, CCC. 

Les choses sérieux c’est aussi ce mardi qu’elles commencent pour le dossard numéro 1 porté fièrement par le Hervien Loïc Vliegen, vainqueur l’an dernier et qui confirme sa bonne forme du moment. "Je connais bien le parcours, ce sera une course dure, il y a un haut niveau cette année mais j’espère bien rivaliser avec eux dans le final."

S’il connaît lui aussi par coeur les routes de son enfance, pas d’ambition personnelle pour le Hombourgeois Kevin Van Melsen, il est au service de son leader. "On est tous derrière Loïc, il a de très bonnes jambes. Ma mission sera vraiment de le protéger dans la première partie du parcours."

Midi quatre précise, le départ est donné. C’est parti, le peloton s’élance pour 192km direction Visé.

Et c’est finalement Sam Bennet, le coureur de la formation Deceuninck-Quickstep qui s’est imposé au sprint à Visé. On soulignera toutefois la belle performance de Loïc Vliegen qui à 9 kilomètres de l’arrivée a su répondre à l’attaque du champion olympique Greg Van Avermaet. Un effort malheureusement non payant car l’échappée composée de 4 coureurs fut rattrapée au dernier kilomètre. Arnaud Démare est le nouveau leader.

 

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte