VEDIA

BASKET, TDW1, Pepinster – Spaarta Laarne

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 10 novembre 2019 18:56  |   Pepinster

 

En D1 de basket féminin, malgré toute la bonne volonté de ses joueuses, Pepinster n’a pas encore réussi à remporter la moindre victoire depuis le début de la saison, et ce dimanche après-midi, elles avaient enfin l’opportunité de faire taire leurs détracteurs, lors d’un duel contre l’équipe de Laarne, avec qui elles partagent la lanterne rouge. 

Durant la semaine précédant le match, Nina Crelot et ses girls ont battu le rappel, pour que les sympathisants du club viennent en nombre au hall Jean Simon, pour les pousser dans cette rencontre ô combien importante, ils ont été fidèles au rendez-vous.

Et en guise de remerciement, les Pepines vont débuter cette rencontre pied au plancher, pour tenter d’asphyxier leurs adversaires.

 

Quelques approximations de part et d’autre, et c’est rapidement 9-2 pour les locales. Les joueuses de Giovanni Bozzi s’appliquent est les beaux enchainements font mouche.

Malgré quelques 3 points en retard, le rythme imposé par les Bleues est trop élevé pour les Gantoises. A la fin du 1e quart-temps, un magnifique solo de Bittar porte l’avance de Pepinster à 11 points, c’est 24-13.

Les Pepines reviennent d’ailleurs sur le parquet le couteau entre les dents, elles accentuent encore leur domination et rapidement, c’est 32-16, 16 points, ce sera le plus gros écart de la rencontre.

Voulant trop bien faire, Pepinster pêche un peu par précipitation, et malgré le niveau de jeu relativement moyen de leurs adversaires, elles ne parviennent pas à prendre le large. A la mi-temps, c’est 41-30. Le point positif, c’est la hargne affichée par les Pepines.

Et cette hargne, ce sont les joueuses de Laarne qui vont se l’approprier, dès le reprise...pourtant, un des nombreux trois points de Nina Crelot semble mettre ses coéquipières sur orbite. C’était sans compter sur un important pressing des Gantoises, en défense, et surtout une insolente réussite aux tirs à distance.

Profitant des erreurs des joueuses locales, probablement exténuées par leur début de match un peu fou, Laarne revient à 4 points au cours de ce 3e quart-temps, mais le marquoir affichera un stressant 59-54, juste avant l’entame du dernier quart.

Le discours de Giovanni Bozzi à l’issue du 3e quart semble fonctionner: ce dernier de continuer à jouer comme elles le faisaient. Il ne cède pas à l’énérvement. De nouveaux ses joeuses se concentrent sur leurs consignes. Elles se montrent aussi adroites au lancer-francs, à l’image de Bittar, vrai métronome. Et cela paie. Pepinster creuse à nouveau l’écart : 78-66.

Et comme pour courronner symboliquement sa magnifique prestation, Nina Crelot s’offre un 3 points « on the buzzer », pour sceller le score à 83-71. Les Pepines peuvent exulter, elles remportent leur 1e match de la saison.

Prochain écueil, un déplacement à Courtrai, dimanche prochain, des Courtraisiennes atomisées ce WE par les leaders brainoises.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte