VEDIA

Avant un nouveau challenge à l'étranger, Thibaut Petit remporte sa 2è coupe de France

 25 avril 2021 23:38  


Le suspens aura été presqu’insoutenable mais la délivrance et la saveur de la victoire n’en sont que plus savoureuse. Ce samedi soir, le BLMA, le club de Montpellier a renoué avec la victoire en coupe de France en dominant Charleville d’un petit pointà l’Accor Hotel Arena de Bercy, à Paris. Thibaut Petit, l’entraîneur belge des Montpelliéraines, ajoute une deuxième coupe de France à son palmarès après celle de 2012.

" Toute les victoires sont magnifiques. Je me souviens celle avec mon ancien club Arras. A l’époque, on ne partait pas favori face à l’ogre Bourges. Mené de 20 points à la mi-temps, on l’avait emporté sur le fil. Aujourd’hui, c’est un peu différent. Mais on vient de tellement loin avec ce groupe qui a connu plusieurs mésaventures depuis le début de saison. Chaque titre a sa saveur", raconte aujourd’hui Thibaut Petit, l’ancioen coach de Verviers-Pepinster.

Et maintenant le titre !

Cette saison avait mal débuté pour le club héraultais particulièrement touché par le Covid. Mais l’équipe de Thibaut Petit a terminé en boulets de canon et s’est finalement qualifiée pour les Play off, de quoi encore rêver au titre. "Notre saison a commencé avec un effectif correct à partir du 28 décembre. Et depuis, nous en sommes à 13 victoires en 17 matchs. On est 4è et on gagne la coupe de France. Et on commence à marquer les esporits au niveau des play-offs. On va faire peur. Rêver du titre ? Bien sûr ! Quand on gagne la coupe, on ne peut pas ne pas avoir d’ambition sur ce championnat". 

Avec cette nouvelle aventure à succès à Montpellier, Thibaut Petit commence à avoir une sacrée réputation dans le basket féminin, alors plutôt basket masculin ou féminin ? "J’ai 17 ans d’expérience professionnelle maintenant. Et c’est moitié-moitié. J’aime le basket de haut niveau. Quand j’ai l’opportunité de travailler dans un projet masculin, je fonce. Si un projet de haut niveau au niveau féminin se présente, je fonce aussi !"

Thibaut Petit en partance

Malgré ce titre et une qualification pour les Play Off, Thibaut Petit ne poursuivra pas son aventure dans le Languedoc. "Je finirai cette saison avec le club avant d’autres challenges qui se présenteront à moi. Je vais découvrir un nouveau pays..." annonce d’emblée Thibaut Petit. Il n’y aura donc pas de retour immédiat en Belgique tout de suite où un club garde une place privilégiée dans son cœur. " Pepinster évidemment qui malheureusement s’est arrêté. Sinon, j’y serais toujours. Pepinster reste mon club de coeur !" 

On ne pouvait enfin terminer cet entretien sans évoquer son attachement à Julie Allemand, la meneuse liégeoise de Montpellier, encore somptueuse dans cette finale et désignée MVP de la rencontre avec 22 points. "Quand je parle de Julie, j’ai des frissons quand je vois la personne qu’elle est et son évolution de carrière. Je l’avais transférée sur les Castors Braine quand elle évoluait encore à Sprimont. Se retrouver ici et gagner un trophée en France pour deux liégeois, c’est inoubliable! "

Julie et Thibaut prendront donc des routes différentes l’an prochain, mais leur relation restera unique. (Jacques Leunis)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte