VEDIA

Clermont : le Pré Desonay, pépite d'un des plus beaux villages de Wallonie

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 05 juillet 2019 15:51  |   Thimister-Clermont

Clermont-sur-Berwinne est l’un des plus beaux villages de Wallonie. Un titre qui fait la fierté des villageois. Mais les Clermontois contribuent quotidiennement à cette reconnaissance. La preuve avec le Pré Desonay. Véritable écrin de nature situé à l’entrée du village, ils ne cessent de l’embellir et d’en faire un lieu de rencontre et de convivialité.

C’est sans doute l’un des beaux endroits situé à l’entrée d’un des plus beaux villages de Wallonie. Il y a 7 ans pourtant ce pré était quelconque, personne n’y jetait un regard. Jusqu’à ce que l’abbé du village le cède à une asbl. L’aventure du Pré Desonay pouvait commencer. "Lorsque le terrain a été donné par l’Abbé Joseph Donnay, il avait l’idée d’en faire un lieu de convivialité et de biodiversité. Mais surtout que ce soit un lieu où chaque villageois puisse venir se promener, se reposer, se retrouver et faire la fête", explique Patrick Marganne, de l’asbl Desonay.

Pas à pas

Et le pari est aujourd’hui gagné. Au fil des années, les bénévoles n’ont eu de cesse d’embellir le lieu. Etape par étape, pour au bout du compte arriver à faire rimer convivialité et biodiversité. "La première étape a été de refaire l’histoire du terrain", poursuit Patrick Marganne. "Un château existait ici. On a refait l’étang comme il était à l’époque. Et puis, il a fallu envisager l’avenir du terrain. Nous avons créé les sentiers, ensuite nous avons planté les haies, des arbres. Puis de fil en aiguille, nous avons avancé dans l’évolution du terrain. Nous avons mis les tables, des hôtels à insectes. Phase par phase, nous avons progressé dans la réalisation du projet".

Et bientôt, un verger

Dernière réalisation en date, une plaine de jeu hors du commun. Ses tours rappellent la présence d’un château au 13ème siècle. Mais la comparaison s’arrête là. Réalisée en bois de robinier, elle a nécessité un investissement de 32.000 euros, subsidié à 80%. Les 20% restant étant financés par la Jeunesse de Clermont. Preuve supplémentaire que le Pré-Desonay est bel et bien un endroit dont tous les Clermontois, jeunes ou plus âgés, sont fiers. "Il y avait un proverbe qui disait que les Clermontois se mariaient sur la rue, parce que l’Hôtel de Ville est sur la rue. Aujourd’hui, on peut dire que les Clermontois se marient sur la rue puis viennent faire leurs photos de mariage ici", sourit Patrick Marganne. 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Un nouvelle page sera prochaine écrite. Un verger conservatoire devrait orner cette parcelle, elle aussi léguée par l’Abbé Desonay. (M.L.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte