VEDIA

Verviers: une société de dératisation appelée à la rescousse

 23 juillet 2021 16:39  |   Verviers


Suite aux inondations, Verviers fait face à une invasion de rats. La ville n’a pas tardé avant d’appeler la société de dératisation qui a pour habitude de travailler avec eux. Dès ce vendredi, une équipe a commencé à poser des pièges pour diminuer leur population.

Des tas de gravats et d’immondices jonchent Verviers... cachés dedans, des rats. Des bruits courent dans la population, les rongeurs auraient quitté leurs égouts, inondés eux aussi, pour rejoindre la surface.

Ce ne sont pas que des on-dit, car vendredi, la société de dératisation qui travaille habituellement avec la ville a été appelée en urgence. En effet, les citoyens sont de plus en plus nombreux à demander que les pouvoirs locaux réagissent.

2 techniques utilisées pour contrôler l’invasion

La première technique pour contrôler cette invasion est de disposer des pièges à des endroits stratégiques. Pour y accéder, un petit trou pour empêcher que d’autres animaux que des rongeurs puissent y accéder et y manger le poison à l’intérieur. La deuxième, c’est de laisser pendre des blocs, constitués de mort-aux-rats entourée de paraffine, dans les égouts. Les blocs sont suspendus pour qu’ils bougent et appâtent d’autant plus les rongeurs. Pendant une semaine, les pièges seront vérifiés et renouvelés.

Verviers est un territoire bien connu de ces équipes, car chaque année, ces équipes sont appelées pour entreprendre 2 actions de ce type. Cette fois, c’est la mort-aux-rats qui est utilisée, mais cette société utilise de plus en plus de procédés sans poison pour dératiser. La meilleure manière de lutter contre l’invasion de rats serait de se débarrasser rapidement des décombres, mais aucune date ne nous a été communiquée à ce propos.

Si votre maison est envahie par les rats, il est utile de rappeler que la commune peut faire appel aux services de cette société pour qu’elle agisse chez vous. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte