VEDIA

Inondations: la ville de Verviers s'est-elle démenée pour les sinistrés?

 25 janvier 2022 16:58  |   Verviers


Ce lundi, un bilan des inondations a été communiqué au conseil communal verviétois. La ville a dressé la liste des différentes actions qui ont et qui vont être mises en place. La ville a souhaité communiquer à ce propos pour objectiver le fait qu’elle s’est démenée ces derniers mois pour les sinistrés. À juste titre ?

La ville de Verviers s’est-elle vraiment démenée pour aider les sinistrés ? De nombreuses personnes en doute, il était donc temps que la ville dresse un bilan de ses actions. "La première partie de mon intervention traitait de ce que nous avons fait pour les logements, les relogements, l’aide aux personnes, les dons que nous avons reçus et comment nous les avons utilisés. Bref, nous avons donné de nombreux chiffres pour que tout le monde puisse voir objectivement que nous avons été actifs", indique la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion.

Le PowerPoint qui reprend les chiffres et les actions de la ville a été rendu public et est téléchargeable via ce lien : Aide-sinistres-inondations

"Les sinistrés ont besoin d’un seul lieu où la ville répond à leurs problèmes"

Du côté de l’opposition, on ne remet pas en cause l’aide qui a été apportée aux sinistrés par la ville. Cependant, les conseillers communaux ont attiré l’attention de la majorité sur d’autres problématiques. "On sent que la ville met plein de bonnes volontés en terme de communication et en terme d’aides en cette période. Cependant, cela manque de pédagogie. Nous souhaitons que les personnes ayant été touchées par les inondations aient l’opportunité de se rendre dans un seul lieu pour qu’on réponde efficacement à leurs nombreuses demandes. Ce n’est pas un PowerPoint de 33 pages dont ils ont besoin, mais bien d’un lieu comme celui-là", juge Jean-Sébastien Mahu, un des conseillers communaux verviétois du groupe Ecolo.

"Les aides doivent être automatiques et la ville doit aller vers eux"

Du côté du PTB, aussi, les conseillers considèrent que les personnes doivent être beaucoup plus accompagnées au niveau administratif. "De nombreux sinistrés sont proches du burn-out. Les experts et les personnes qui les aident le constatent. C’est une épreuve très compliquée à laquelle ils font face et il est du devoir des pouvoirs publics d’aller vers eux, pour leur apporter des solutions. Ce qu’il faut, c’est que les aides soient automatiques et que la ville aillent vers eux", indique László Schonbrodt, le chef de file du PTB verviétois.

Les factures énergétiques des sinistrés en partie payées ?

L’opposition espère que ce point sera retenu par la majorité, comme ont pu l’être d’autres demandes. "Ça fait des mois que nous demandons qu’une aide soit apportée aux sinistrés pour payer leur facture énergétique. Selon ce qui a été dit hier, cela a été entendu. Dans la nouvelle aide que la ville a reçue (1,9 millions d’euros), ils pensent à utiliser cette somme ou une partie pour aider les sinistrés à payer ces factures. C’est très important, car ils sont nombreux à devoir se chauffer à l’électricité et à utiliser des déshumidificateurs, ce qui consomme énormément", souligne le chef de file du PTB verviétois.

La reconstruction de la ville devrait bientôt commencer

En plus de l’axe "aide aux sinistrés", la bourgmestre a abordé la reconstruction, car les citoyens sinistrés, ou pas, se tardent que leur ville soit lavée de toutes ces marques qui les ramènent aux inondations. "On a terminé le travail avec l’auteur de projet pour la rénovation des écoles, des ponts et de certaines voiries. D’ici peu, les marchés publics de travaux seront lancés, mais là aussi cela prend du temps", explique la bourgmestre verviétoise.

Lourdeur administrative et manque de budget. Ces deux problèmes semblent assez semblables lorsqu’il s’agit de reconstruire une ville ou un logement. Les travaux de reconstruction commenceront cette année. La majorité des rues seront rénovées dès cette année, pour les 10 ponts, il faudra sûrement attendre début 2023. Quant aux écoles, la bourgmestre annonce que cela prendra plus de temps, vu l’ampleur des travaux. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte