VEDIA

Verviers: Hasan Aydin débouté par le Conseil d'Etat

 02 decembre 2021 13:03  |   Verviers


« Il est moins grave de perdre que de se perdre », c’est par cette citation empruntée à l’écrivain Romain Gary et publiée sur son profil Facebook ce jeudi, que l’ancien président du CPAS de Verviers, Hasan Aydin, a réagi à la décision rendue ce mercredi par le Conseil d’Etat. Une instance qui a rejeté le recours qu’il avait introduit, en août dernier, contre le collège communal. Pour rappel, pour défendre ses intérêts et « faire valoir ses droits », Hasan Aydin avait mis en avant quatre arguments : 

  • des délais entre les deux motions déposées non respectés.

  • la présence illégale de Sophie Lambert au Collège, alors qu’elle avait renoncé au mayorat.

  • l’inéligibilité de Muriel Targnion au poste de bourgmestre, vu son exclusion du PS.

  • une composition du Collège non fondamentalement modifiée malgré la motion collective.

Tous ces arguments ont été jugés, non fondés par le Conseil d’Etat. Il a donc débouté Hasan Aydin et rejeté sa demande de suspension contre la motion de méfiance collective qui avait donné lieu, en juillet dernier, à une nouvelle majorité à Verviers, sans le socialiste.

De facto, l’actuel Collège communal et Gaëlle Denys qui l’a remplacé à la tête du CPAS, sont désormais confortés dans leur fonction. (AD)

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte