VEDIA

Une cité administrative propre au CPAS à Verviers ?

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 fevrier 2020 19:04  |   Verviers


Fin de la saga au CPAS de Verviers. Hier soir, le budget 2020 a passé le cap du conseil communal après des semaines d’agitations et de reports. Ce budget d’un peu plus de 75 millions d’euros prévoit la réalisation de deux grands projets. Un projet intergénérationnel tout d’abord avec la construction sur le site même de la Barcarolle à Stembert de résidences-services, d’une crèche mais aussi d’une cuisine collective ! " Certains enfants vivent sous le seuil de la pauvreté. Avec cette cuisine collective qui pourrait s’étendre au-delà des frontières de Verviers, on voudrait distribuer des repas dans toutes les écoles, tous réseaux confondus", explique Hasan Aydin, Président du CPAS de Verviers.

Ce projet intergénérationnel n’en est qu’à ses débuts. Un auteur de projet pourrait être désigné cette année. Autre projet, la volonté de regrouper les deux maisons d’enfants sur un seul site. 250 000 euros ont été inscrits pour acquérir un terrain.

Une cité administrative rien que pour le CPAS

Regrouper tout le personnel communal de Verviers, le CPAS et la zone de Police, c’était au départ l’essence même du projet de la cité administrative sur l’ancien site de Belgacom, actuellement en phase de démolition. Sauf que voilà, on parle de la déplacer vers le Grand-Bazar, voir dans la galerie des deux places. Pour le CPAS, c’est d’abord le coût qui pose problème ! "La formule imaginée à l’époque dans le cadre du DBFM (Design, Build, Finance en Maintain) prévoyait une charge nette de 800 000 euros/an pour le CPAS sur 20 ans. C’est inconcevable ! Le bâtiment dans lequel nous nous situons nous coûte 58 000 euros/an", précise Hasan Aydin.

 

Ce matin, Hasan Aydin a surpris tout le monde en expliquant étudier la possibilité d’une cité administrative propre à ses services. " Les initiales NCA seront les mêmes. Non pas Nouvelle Cité Administrative mais Notre Cité Administrative. J’espère juste que nous aurons une bonne nouvelle de la part du Feder. Si nous pouvons encore envisager un regroupement avec les services de la Ville et de la Zone de Police, ce sera avec plaisir", poursuit Hasan Aydin.

Le Président du CPAS ne ferme donc pas la porte à une cité administrative avec tous les services. Le CPAS de Verviers est lié à un bail emphytéotique avec la ville jusqu’en 2045 pour son bâtiment actuel de la rue du Collège. (MY)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte