VEDIA

Muriel Targnion ne sera bientôt plus administratrice chez Enodia

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 octobre 2019 11:38  |   Verviers

Muriel Targnion a pris tout le monde de court hier soir au moment d’aborder le dossier Enodia mis sur la table par les groupes d’opposition cdH-PTB-Ecolo. Déjà démissionnaire de la présidence du conseil d’administration de l’intercommunale, la Bourgmestre de Verviers a annoncé qu’elle quitterait bientôt son poste d’administratrice. Malgré ses convictions, elle préfère partir. " J’y ai toujours été pour défendre l’emploi et pour défendre l’argent qui devait revenir aux communes et à tous les niveaux. Mes convictions, elles sont là et je suis triste de quitter pour ces raisons-là parce que je continue à croire dans ce projet. Mais je ne souhaite plus vivre humainement ce que je subis en étant dans cette structure ", explique Muriel Targnion, Bourgmestre de Verviers.

Sur le fond, Muriel Targnion ne s’exprimera plus sur le dossier Enodia-Nethys. Mais elle se réjouit que la justice fasse toute la lumière sur cette affaire. «  Je n’ai commis aucune faute » a-t-elle aussi indiqué, sereine, devant le conseil.

L’opposition veille au grain

Que Muriel Targnion quitte son poste d’administratrice, c’est ce que voulait le cdH avant l’annonce surprise de la Bourgmestre. Si l’affaire Enodia se trouve aujourd’hui dans les mains de la justice, c’est politiquement à présent que cela pose question au cdH. " Quand j’entends un chef de groupe de la majorité nous dire après une discussion un peu serrée qu’on ne pourra pas suivre notre proposition parce qu’elle ferait éclater la majorité, je pense qu’on a tout dit ", déclare Marc Elsen, Conseiller communal cdH.

Le PTB, lui, conteste toujours ce qu’il, appelle la privatisation des biens publics. Au vu de l’actualité dans ce dossier, il y a des raisons de se réjouir… Ou pas, selon le PTB. " On a annulé les ventes, on nous annonce aussi que les administrateurs ont été licenciés sans les grandes indemnités annoncées, mais pour l’avenir, il n’y a rien de neuf. La nouvelle équipe est globalement la même que par le passé ", explique Laszlo Schoonbroodt, Conseiller communal PTB.

Quand Muriel Targnion annonce qu’elle quittera la structure Enodia, également comme administratrice, Ecolo se dit ravi. « Mais elle ne dit pas quand et cela, c’est inacceptable », déclarent les Verts. " Nous voulions que dès ce soir, nous nommions un(e) administratrice (teur) qui pourrait remplacer Muriel Targnion à la prochaine assemblée générale. Avec son annonce ce soir, elle doit mettre fin à sa présence au sein du conseil d’administration et se recentrer sur Verviers. Les fonds Feder et d’autres grands projets sont là. On a besoin d’avoir un Collège communal à temps plein ", affirme Hajib El Hajjaji, Conseiller communal Ecolo.

La démission de Muriel Targnion comme administratrice de l’intercommunale Enodia devrait intervenir à la prochaine assemblée générale. Reste effectivement à en connaître la date. Par contre, la Bourgmestre de Verviers compte bien rester conseillère chez Luminus. (MY)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte