VEDIA

Masques obligatoires : Philippe Godin persiste et signe

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 20 mai 2020 17:38  |   Pepinster


"Port du masque obligatoire dans les commerces, les lieux publics et les files d’attente." Ces mots défilent depuis le lundi 11 mai au centre de Pepinster. Des mots qui dérangent le Ministre de l’Intérieur, Pieter de Crem, qui a décidé de recadrer plusieurs bourgmestres de Belgique, qui ne respectent pas à la lettre les mesures du Conseil National de Sécurité.

La loi permet aux bourgmestres de prendre certaines mesures dans l’intérêt des citoyens. Mais pendant cette période de crise sanitaire, le Ministre de l’Intérieur juge qu’il faut suivre les avis du Conseil National de Sécurité. Il a donc demandé aux gouverneurs des provinces Belges de demander aux bourgmestres des justifications lorsqu’ils n’appliquent pas les recommandations à la lettre.

Philippe Godin, le Bourgmestre de Pepinster, devra donc justifier l’utilité de cette ordonnance qui est plus stricte que celle adoptée par la majorité des communes de l’arrondissement de Verviers. Un courrier va donc être rédigé par l’administration communale pour justifier la mesure.

Philippe Godin fera remarquer aux autorités supérieures que les rues de Pepinster sont assez étroites. De plus, certains travaux de voirie ont actuellement lieu en pleine rue commerçante, ce qui ne facilite pas la distanciation des citoyens.

Les Pépins semblent respecter les mesures. Une amende de 250 € vient évidemment peser dans la balance. Philippe Godin assume totalement sa décision et marque par la même occasion son indépendance politique. Il appelle les autorités supérieur à ne pas annuler cette mesure pour le bien des Pepins. (PJ)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte