VEDIA

Le Manège des Beaux-Arts au Musée de la Foire et de la Mémoire de St-Ghislain

 16 juin 2022 15:57  |   Verviers


Livraison exceptionnelle ce mercredi matin à Saint-Ghislain. Le Musée de la Foire et de la Mémoire a reçu un manège confectionné par l’Académie des Beaux-Arts de Verviers. Une pièce monumentale qui complète parfaitement la collection du musée saint-ghislainois.

Après 2 ans de travail et près de 170 km de route, ce Manège d’1m50 de diamètre et 1m20 de haut trône fièrement au Musée de la foire et de la Mémoire de Saint-Ghislain. Une pièce majestueuse et un immense travail de l’Académie des Beaux-Arts de Verviers.

"Quand nous avons commencé le projet, on ne savait pas quoi en faire après l’avoir terminé" explique Jean Wayaffe, élève en ébénisterie à l’Académie des Beaux-Arts de Verviers. "Ce n’était pas le plus important! Nous voulions simplement faire ce projet en commun. Désormais, il est dans un musée et beaucoup de monde pourra le voir. C’est l’apothéose du projet!"

On sait que vous allez en prendre soin!" surenchérit son professeur en ébénisterie, Alain Lodomez. "C’est un beau projet, une belle pièce et il a tout a fait sa place à l’entrée du musée. Beaucoup de monde va pouvoir l’apprécier et c’est un bout de Verviers qui sera dans la région de Mons-Borinage"

Un travail minutieux, à la main, et qui aura rassemblé 40 élèves et plusieurs corps de métiers autour du projet. Des ébénistes, des peintres ou encore des électriciens. Un Manège qui complète à merveille la collection du musée saint-ghislainois. Il fait la part belle de l’art forain, et ce même en dehors de notre pays.

"C’est vrai que notre musée va bien au-delà des frontières de notre commune" souligne le coordinateur et animateur du Musée de la Foire et de la Mémoire, Patrick Demarbaix. "Nous recevons beaucoup de français. On met en place notamment des synergies avec d’autres associations et musées français. Mais nous avons déjà reçu des visiteurs des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Espagne ou encore du Mexique. Nous faisons vivre ce musée de la manière dont les fêtes foraines se déroulaient en 1920"

Aux travers des allées du musée et des notes d’orgue de barbarie, on y découvre un théâtre de puces, différents stands de kermesse et un champ de foire miniaturisé. Un département « mémoire » est également présent à l’étage où l’histoire de la ville de Saint-Ghislain est racontée. Un musée qui pourrait bientôt changer d’implantation.

"Nous avons comme projet d’investir un bâtiment présent sur la Grand-Place de Saint-Ghislain" précise Jean-Philippe Gilliot, animateur au Musée de la Foire et de la Mémoire. "L’idée est surtout d’y déplacer tout le département "mémoire" du musée. Il y aura la bibliothèque, les centres de recherches mais les expositions se feront là-bas également. Des expositions permanentes mais également temporaires. On ne veut pas travailler dans un musée poussiéreux et on veut le faire vivre. Il faut se renouveler et être dynamique. On veut vraiment rendre ce musée plus accessible pour montrer ce que l’on possède et notre belle collection"

Pas de date encore prévue pour ce déménagement mais une chose est sûre. La ville de Saint-Ghislain et les arts forains vont continuer de vivre grâce à cette équipe de passionnés.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte