VEDIA

Thimister-Clermont future "commune cyclable" ?

Photo Vedia
 29 septembre 2020 16:40  |   Thimister-Clermont


La commune de Thimister-Clermont va-t-elle répondre à l’appel à projets ’Communes pilotes Wallonie Cyclable’ pour lequel un montant de 40 millions sur une période de deux ans a été dégagé ? C’est en tout le cas du vœu du conseiller communal Transition Citoyenne (TC) Herbert Meyer qui, après avoir tenté de convaincre les élus du conseil communal hier soir, relayera la demande ce soir encore en Commission consultative communale d’aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM). La décision finale reviendra au conseil communal dans le courant du mois d’octobre sachant que les dossiers de candidatures sont attendus pour le 31 décembre.

Selon Herbert Meyer, plusieurs routes communales pourraient être sécurisées à destination des deux-roues. Que ce soit grâce à des pistes cyclables marquées, des voiries à mettre en statut « rue cyclable » ou encore des chaussées à voie centrale banalisées. Ces trois types d’aménagements pourraient être réalisés sur plus de 11 kilomètres de voiries (N 648 Froidthier – Clermont, Pierreux, rond-point N 648 La Minerie – Thimister, rue Mononck Jules, rue de l’Egalité – Blockhouse, rue de la Station – Pierreux). En comptant le marquage, le coût s’élèverait à 81 000 €. Le taux d’intervention de la Région wallonne s’élèvera à 80% des travaux subsidiables, le financement complémentaire étant apporté par la ville ou la commune. Soit dans le cas de Thimister-Clermont un subside de 65 000 € et une part communale de 16 300 €.

Entourée de routes régionales (N3 et N 648), de la Ligne 38 et d’un Ravel sécurisé, la commune de Thimister-Clermont fait partie de ces communes au potentiel de développement du vélo quotidien important. (Manu Yvens)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte