VEDIA

Plombières rembourse le précompte immobilier aux Asbl propriétaires d'infrastructures culturelles

 14 janvier 2020 16:25  |   Plombières

Les infrastructures culturelles et sportives qui appartiennent aux villes et communes sont exemptées de précompte immobilier. A Plombières, la commune ne paie ainsi aucun impôt foncier pour les salles culturelles de Gemmenich, Montzen, Moresnet, ainsi que pour la maison de village de Sippenaeken. Il en est de même pour les terrains de football, buvettes et vestiaires des clubs locaux, ainsi que les halls de sport et de tennis de Gemmenich.

Mais sur le territoire communal, il existe également des infrastructures notamment culturelles qui appartiennent à des Asbl et qui, tout comme les infrastructures communales, sont mises à disposition des associations locales. Par contre, elles ne bénéficient pas de l’exonération fiscale telle qu’elle est octroyée à la Commune. Elles sont dès lors dans l’obligation de payer le précompte immobilier.

C’est notamment le cas pour les Asbl hombourgeoises propriétaires des salles St Brice et St Joseph, la Maison des Jeunes de Moresnet et l’Asbl "Au Viaduc de Plombières", propriétaire d’un hall de chars de carnaval. Ces associations remplissent en quelque sorte des missions d’intérêt général et sans leurs infrastructures, la Commune aurait été amenée à investir elle-même dans celles-ci. "La commune de Plombières a décidé de rembourser annuellement le précompte immobilier à ces quatre Asbl. Pour l’année 2019, un montant de 5.040,55 € vient d’ailleurs d’être versé, ce qui permet dorénavant d’établir une certaine équité entre les différentes salles", explique Lucien Locht, président du CPAS de Plombières et Echevin des Finances.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte