VEDIA

La fresque René Hausman Porte de Heusy inaugurée en décembre ? (photos)

www.renehausman.be
 24 octobre 2016 21:45  |   Verviers


Le 28 avril dernier, le dessinateur de BD verviétois René Hausman nous quittait à l’âge de 80 ans. Pour lui rendre hommage, la ville de Verviers avait imaginé redécorer les trois grands panneaux situés Porte de Heusy avec des reproductions de René Hausman. Le projet vient de franchir une étape supplémentaire au conseil communal de Verviers ce lundi soir avec l’adoption d’une convention concernant l'exploitation des droits d'auteur de René Hausman.

« Pour pouvoir utiliser des dessins de feu René Hausman, l'Echevinat de la Culture devait signer une convention avec son épouse concernant l'exploitation des droits d'auteur de l'artiste. Les droits d'exploitation s'élèvent à 5.000 euros pour les 3 dessins », explique Jean-François Denis, Conseiller communal cdH et initiateur du projet. Si au départ, la fresque devait être reproduite et peinte sur un grand mur, c’est une impression sur des panneaux dibonds qui a été privilégiée afin de respecter le style particulier de René Hausman comme les jeux sur la lumière ou les couleurs.

« Les dibonds seraient placés sur des panneaux stratifiés déjà accrochés au mur. De plus, il s'agirait de panneaux dibonds spécialement conçus pour l'extérieur, avec une couche anti-UV en plus. Le travail d'impression serait confié à Raphael Kirkove, professeur d'infographie à l'Académie des Beaux-Arts de Verviers et faisant partie d'une collectif d'art urbain à Liège et ses élèves », poursuit Jean-François Denis.

Ces trois dessins sont issus d'une série sur les 4 saisons créée par René Hausman. La fresque serait la première d'une longue série qui prendrait place sur différents murs de la Ville de Verviers. "On peut espérer une inauguration au mois de décembre, voir en janvier 2017. Pour cela, nous avons budgété la somme de 15 000 euros", note le conseiller communal cdH.

La prochaine fresque pourrait être consacrée au Verviétois Roger Leloup, père de la série "Yoko Tsuno". Reste à voir où elle serait implantée. "Je la verrais bien sur la maison De Biolley qu'on est en train de rénover place Sommeleville mais elle appartient à l'institut Sainte-Claire. Une fois la rénovation terminée, je m'entretiendrai avec le pouvoir organisateur pour lui poser la question. Le Centre Touristique de la Laine et de la Mode s'est lui aussi montré intéressé "

(M.Y.)

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte