VEDIA

Et si repoussait d'une heure la fin des kermesses de villages à Waimes ?

BELGA
 02 aout 2019 16:33  |   Waimes

Le conseil communal de Waimes aurait pu se terminer dans une certaine indifférence s’il n’y avait eu en fin de séance l’ajout d’un point à l’ordre du jour par le groupe d’opposition Waimes Ensemble et qui touche au soutien que la commune pourrait apporter aux associations waimeraises. « Nous considérons qu’une des missions de la commune est de faire un effort supplémentaire pour soutenir l’organisation d’événements. Il en va de la survie de nombreuses fêtes, kermesses ou autres événements organisés par des bénévoles ainsi que de leurs associations », explique le conseiller communal Guillaume Lerho.

Parmi les 5 mesures proposées, il y avait la possibilité d’aller chercher entre 17h et 19h le matériel communal prêté. « Cela aiderait grandement les associations qui, pour la plupart, n’ont pas accès à un véhicule en journée. A noter que dans la plupart des communes autour de Waimes, les ouvriers communaux amènent eux-mêmes ce matériel (barrières, podiums, extincteurs,...) sur le lieu des événements », remarque Guillaume Lerho.

Mais aune autre mesure fait déjà parler d’elle, c’est celle de repousser l’heure de fin des événements organisés lors de la kermesse dans chaque village. Et donc de mettre fin aux festivités non plus à 3 heures mais bien à 4 heures du matin. « Nous pensons que prolonger les événements d’une heure lors des week-ends de kermesse (uniquement) améliorerait la sécurité. En effet, à l’heure actuelle, à 3 heures du matin, les organisateurs ont l’obligation de faire sortir les participants. Cela entraîne, lors des gros événements, de la tension et surtout une masse importante de personne dans les petites rues de nos villages. Terminer la soirée à 4 heures du matin permettrait de laisser partir les participants bien plus calmement. Ce n’est pas une mesure pour que les associations gagnent plus d’argent avec leur événement, tout simplement parce que cette prolongation amènerait au moins autant de frais (service d’ordre notamment) que de rentrées », explique Guillaume Lerho.

L’ajout de ce point à l’ordre du jour n’a pas pu être mis au vote à cause d’un vice de forme mais la seule demande de prolonger d’une heure les festivités villageoises n’a pas été accueille de gaieté de cœur par le Bourgmestre Daniel Stoffels. Une réflexion globale va être menée en ce sens avec la Zone de Police dans le courant du mois d’août sous la forme d’une séance d’information.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte