VEDIA

Ecolo dépose un recours en annulation auprès du Ministre wallon sur la motion de méfiance mixte

Vedia - DR
 21 octobre 2020 12:43  |   Verviers


Ecolo a officiellement déposé un recours en annulation auprès du Ministre des pouvoirs locaux contre la motion de méfiance mixte votée au conseil communal de Verviers du 21 septembre 2020 par le PS, MR, cdH et NV. Cette motion de méfiance mixte inclut une motion collective à l’égard de l’ensemble du collège communal et trois motions individuelles à l’égard de la bourgmestre Muriel Targnion, du président du CPAS Hasan Aydin et de l’échevine Sophie Lambert. Le conseil communal du 21 septembre avait également approuvé un pacte de majorité avec l’élection d’un nouveau collège.

Ecolo Verviers parle de manœuvre contraire à l’esprit et à la lettre de la législation qui a déjà fait l’objet d’un recours en extrême urgence en suspension au Conseil d’Etat. La haute instance a depuis suspendu l’exécution de la délibération du conseil communal de la Ville de Verviers avec effet immédiat. « Alors que le Conseil d’Etat ne pourra statuer rapidement en annulation, le Ministre possède par contre un pouvoir d’action déterminant pour mettre un terme à cette longue crise politique », explique Ecolo.

Dans un communiqué, les Verts expliquent « qu’il est évident qu’en signant le pacte de majorité désignant le septième élu comme bourgmestre, les deux élus en question ont nécessairement refusé d’exercer la fonction de bourgmestre. Ce faisant, dès lors qu’ils figuraient à l’une des trois premières places de la liste, leur présence au sein du collège est incompatible avec le Code de la démocratie locale ». Ecolo entend « retrouver au plus vite une majorité politique stable, qui s’inscrive dans un cadre juridique et démocratique sans risque et sans manœuvre de contournement de la législation ».










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte