VEDIA

Alexandre Loffet révoqué, mais pas exclu du PS!

 28 aout 2020 13:39  |   Verviers


Alexandre Loffet est révoqué de tous ses mandats internes du Parti socialiste, suite à son audition devant la commission de vigilance du PS ce mardi. Le parti lui reproche de ne pas avoir respecté la ligne du parti dans le cadre de la crise politique qui touche Verviers depuis le début de l’été.

Il n’est donc pas exclu, mais "suspendu" de toutes ses fonctions représentatives du PS. Il ne pourra se représenter pour aucun mandat avant 2 ans. "C’est un peu comme au Monopoly, c’est retour à la case départ, pendant 2 ans, avant de pouvoir rejouer ", nous a-t-on confié au sein du parti, avec un peu d’ironie. Il perd donc tous ses mandats liés au PS, la présidence de la section locale, les mandats dérivés, etc.

De son côté, le toujours échevin jusqu’au 14 septembre et bourgmestre faisaint fonction en l’absence de Muriel Targnion a annoncé peu après la notification de la sanction du parti qu’il suspendait son affiliation au Parti Socialiste. 

«  Je pense que tous s’accorderont à reconnaître mon investissement désintéressé et infaillible à me battre et à défendre le Parti et son idéal mais les événements et les méthodes que j’observe ces derniers mois me posent question. Je n’ai d’ailleurs plus jamais eu l’occasion de me faire entendre au sein de nos instances depuis de longues semaines si ce n’est devant la Commission de Vigilance ce 25 août », explique-t-il.

L’accord de majorité PS-MR-cdH-Nouveau Verviers et Bernard Piron qui devrait déboucher sur l’installation d’une nouvelle équipe au pouvoir est vu comme une « mascarade » par Alexandre Loffet qui, dit-il, ne veut pas « se rendre complice des montages que le PS entend soumettre au vote du Conseil communal de Verviers ce 14 septembre ».

Fidélité à Muriel Targnion

En clôture de sa lettre de motivation, Alexandre Loffet explique encore qu’au cours de 14 années de militantisme sans relâche, il est fier d’avoir accompagné et soutenu une femme politique honnête, sincère et engagée (Muriel Targnion). « Je ne la trahirai pas. J’ai grandi dans le milieu agricole et j’ai des valeurs issues de ce monde-là : je n’ai qu’une seule parole, ma signature m’engage et je ne me renierai jamais ».

Alexandre Loffet invite les responsables du Parti et ses élus à réfléchir sur les choix qui viennent d’être posés et sur les conséquences de ceux-ci pour notre ville. « Je resterai Socialiste toute ma vie et militant actif de la FGTB mais je constate aujourd’hui une cassure entre le Parti et moi, l’avenir nous dira si elle cicatrisera ». (O.T. - M.Y)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte