VEDIA

A quoi pourrait ressembler Aubel dans 15 ans ? Les citoyens consultés

 15 juin 2021 09:59  |   Aubel


Avec l’accompagnement de la Fondation rurale de Wallonie (FRW), la commune d’Aubel s’est lancée pour la première fois dans une Opération de Développement rural (ODR). Des consultations citoyennes sous différentes formes ont été organisées entre novembre 2020 et fin mai 2021. Elles ont permis à la population de donner leur avis afin d’améliorer le cadre et les conditions de vie. « Une centaine de projets sont aujourd’hui sur la table. Ils permettent de mieux comprendre le visage que pourrait prendre Aubel d’ici 2035. Un bureau d’étude va à présent les analyser et formuler des propositions à une future Commission Locale de Développement Rural qui doit être créée. Elle réunira des citoyens et des élus communaux, représentatifs d’Aubel et ses villages », expliquent Mathilde Pauqué et Florence Wertz qui ont chapeauté la mise en place de cette Opération de Développement rural au nom de la Fondation Rurale de Wallonie.

10 thèmes majeurs identifiés

Mobilité : développement d’un réseau de mobilité douce de loisir et quotidienne développé dans et entre les villages ainsi que vers les infrastructures voisines (et attention particulière à la multi-modalité), sensibilisation des usagers au partage de la voirie, amélioration des différents points noirs identifiés en termes de sécurité routière, intégration des piétons dans le centre d’Aubel et aménagement d’espaces publics permettant à la fois du parking et de la convivialité.

Environnement : la protection et la reconstitution des bocages et des paysages et le renforcement du maillage écologique, amélioration de la gestion des eaux/sols, sensibilisation des habitants aux problèmes environnementaux, une gestion durable et une valorisation des haies/arbres ainsi que le soutien à leur entretien.

Agriculture : le maintien d’une image positive des produits locaux, sensibilisation des habitants aux métiers d’agriculteur, développement d’une agriculture de transition, facilitation de la reprise des exploitations facilitation de l’accès à la terre.

Logement et urbanisme : le maintien du cadre rural : pas de ville à la campagne, en évitant la prolifération d’appartements et la division des logements, la protection et la valorisation du patrimoine bâti ancien, l’accès au logement, en particulier pour les jeunes ménages, le développement d’outils d’aménagement du territoire.

Convivialité : l’accueil des nouveaux habitants et des personnes isolées ou fragilisées – liens intergénérationnels, implication des habitants dans la vie communale, développer une offre importante d’activités culturelles et un centre culturel symbole de cohésion sociale, développer des espaces de rencontres conviviaux.

Tourisme et patrimoine : le liaisonnement des points d’intérêts touristiques (dans la commune et vers les autres communes), le développement d’espaces publics conviviaux et d’espaces de rencontres extérieurs, en particulier dans certains villages de la commune, la mise en valeur et la préservation du petit patrimoine, un meilleur entretien des chemins et sentiers, ainsi que la création et ‘ouverture de nouveaux chemins, l’amélioration de la signalétique des promenades balisées et des liaisons entre les différents villages.

Services : développement d’activités intergénérationnelles variées, maintien à domicile des aînés, développement des services liés aux jeunes, l’accompagnement des habitants dans la recherche d’un emploi, l’amélioration de la communication communale.

Emploi et entreprenariat : le maintien d’une identité locale, spécifique à Aubel (pôle agro-alimentaire et attractivité du centre), l’aide à l’installation de jeunes entrepreneurs, la réflexion autour de la transmission des entreprises pour maintenir l’emploi sur la commune, le développement d’une économie circulaire, non-délocalisable avec d’autres communes.

Energie : des bâtiments publics et privés économes énergétiquement, des habitants sensibilisés et bien informés

Commerce : maintenir un dynamisme commercial maintenu au centre et un équilibre avec les commerces du zoning, le développement de points de vente de produits locaux, un équilibre entre l’offre de parkings et la convivialité au centre du village d’Aubel, un soutien aux initiatives innovantes (pop-up stores, upcycling) et une meilleure communication autour des initiatives existantes, des demandes.

Quelle réelle participation citoyenne ?

A l’issue de la présentation des résultats de ces consultations citoyennes, le conseiller d’opposition Aubel Citoyen Jacques Piron s’est posé la question du taux de pénétration réel de cette enquête. « Combien parmi les 27 citoyens ayant participé étaient des personnes non impliquées en politique ? ».Il semble que sur ces 27 personnes, une vingtaine étaient des citoyens à proprement parler. « Par contre, via les enquêtes papier u en ligne, on en a touché beaucoup plus. Mais on ne va pas s’arrêter là. Il y aura des consultations en présentiel dans les différents villages de la commune comme cela est prévu », a précisé Mathilde Pauqué (FRW) hier soir en ouverture du conseil communal.

La dernière étape de cette Opération de Développement rural (ODR) sera évidemment la réalisation des projets choisis par les citoyens. (Manu Yvens)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte