VEDIA

Le lac de Bütgenbach, le rendez-vous des navigateurs

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 septembre 2020 11:30  |   Butgenbach


Ce samedi, le lac de Bütgenbach s’est paré de blanc. 12 équipages de voiliers étaient présents pour s’affronter lors du championnat belge de 470. Un équipage de 2 personnes est nécessaire pour manier ces embarcations. Ils sont venus de loin pour participer à cette compétition, car elles sont très rares en cette période de crise sanitaire.

4 mètres 70 pour fendre la bise sur le lac de Bütgenbach. Les 12 équipages rassemblés au club de la Warche naviguaient pour remporter le championnat de Belgique de cette embarcation. Le 470, c’est une série olympique de voile avec un équipage de 2 personnes.

Le Club de la Warche est le représentant belge de cette embarcation. C’est la première fois qu’ils organisent un championnat lui rendant honneur. "Le 470 reste une série olympique jusqu’en 2022, après on ne sait pas. C’est important de le porter au-devant de la scène, car c’est un bateau compétitif", juge Éric Mathieu, le Président du Royal Yacht Club de la Warche.

De grands noms de la navigation

Pour le naviguer, il faut de la technique. Celle-ci était au rendez-vous, car de nombreuses pointures de la navigation ont fait le déplacement. C’est notamment le cas de Pieter van Laer, un navigateur très connu dans le milieu. Il a créé le laser, une autre embarcation de série olympique, mais qui se navigue seul. Il n’avait plus participé à une compétition depuis longtemps. "Ca faisait 1 an que j’attendais la reprise. Il fait beau, il y a du vent, c’est tout ce qu’il faut", se réjouit Pieter Van Laer.

C’était l’occasion pour cette grande famille de se retrouver. Les différentes compétitions s’annulent au fur et à mesure de la crise sanitaire. Pour le club de la Warche, s’était important de maintenir ce championnat pour combler la demande.

La semaine prochaine, c’est une compétition de laser qui prendra le départ au club. Chaque année, le lac de Bütgenbach accueille de plus en plus de navigateurs expérimentés ou non. (P.J.)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte