VEDIA

Waimes: les touristes à l'assaut des pistes

 10 janvier 2022 14:33  |   Arrondissement de Verviers - Belgique - Waimes


Ce week-end, les Hautes Fagnes ont été prises d’assaut par les touristes à la recherche de neige. C’était la première journée d’ouverture samedi pour le club de ski alpin d’Ovifat. Malheureusement, dès dimanche, les remontées mécaniques étaient déjà fermées.

Ça glisse, malgré la neige qui se transforme en flaque à cause de la pluie. Ce dimanche à Ovifat, de nombreux touristes ont profité du manteau blanc fagnard. Coup dur, les remontées mécaniques n’étaient pas ouvertes. "Samedi, on a seulement ouvert les pistes aux luges, car la neige n’était pas assez bonne que pour skier. On a voulu épargner les pistes pour le lendemain, car ils annonçaient du gel. Mais malheureusement, il n’a pas gelé. Ce matin, on a donc décidé de ne pas ouvrir, car les gens n’auraient pas été contents", explique Valère Thoelen, le secrétaire du club de ski alpin d’Ovifat.

Les touristes glissent quand même

Pas besoin de remontées mécaniques pour s’amuser lorsqu’on a fait des kilomètres pour venir. "Nous sommes venus de Wavre avec mes enfants, on profite bien. On a aucune neige chez nous, donc on est heureux d’en trouver ici", se réjouit une maman avant d’amorcer une descente en luge.

Une panne de courant qui vient enfoncer le clou

En parallèle, les professionnels sont un peu dépités. Après le gâchis de l’année passée, c’est la même chose cette année. "Samedi, c’était le premier jour d’ouverture de la saison. L’année passée, on n’a rien pu faire avec les mesures sanitaires, alors qu’on a eu 6 semaines de neige. Je ne vais pas vous cacher que ces deux dernières saisons sont des fiascos financiers", s’attriste Valère Thoelen.

Cerise sur le gâteau, hier une panne de courant a privé le club d’électricité. "Comme si cela ne suffisait pas, hier, des arbres sont tombés sur la ligne électrique. On a été privé d’électricité une bonne partie de l’après-midi. On joue de malchance", s’exaspère-t-il.

D’autres professionnels ravis de retrouver les touristes

D’autres ont plus de chance. Notamment les locations de skis de fond qui ont pu rester ouvertes, ou encore l’Horeca qui retrouve sa clientèle touristique. "Il y a des gens qui viennent de partout, notamment des pays de l’Est. C’est assez rare et c’est bon signe de voir que notre paysage attire autant de monde", se réjouissent Frédéric Cheslet et David Jost, les cogérants du Schuss.

Avec le manque de neige dans notre pays cette année, les Hautes Fagnes ont été très prisées. Les professionnels espèrent pour la suite que le temps sera comme celui de l’année passée. Cette fois, les touristes pourraient en profiter pleinement. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte