VEDIA

150 voitures photographiées par jour au gué de Royompré

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 mai 2020 15:08  |   Jalhay


Connaissez-vous le gué de Royompré ? Cet endroit est très prisé des touristes d’un jour, surtout lorsqu’il fait beau. D’autant plus depuis le début du confinement. Cet endroit est devenu un cauchemar pour les riverains. En cause, le trop grand nombre de passionnés de mécanique qui viennent prendre leur voiture en photo sur le gué.

En effet, disposée sur le gué, la voiture donne l’impression d’être posée sur l’eau. Les photos sont magnifiques, dignes de publicités. Mais depuis 2 ans, cet endroit n’est plus si secret.

Motos, voitures tunées ou bolides de course. Ils se sont passé le mot sur Internet. Ils sont jusqu’à trente à faire la file à certains moments de la journée. Une situation qui empire de mois en mois et qui devient très problématique pour les riverains. Ce sont jusqu’à 150 voitures qui sont photographiées chaque jour.

Certains des touristes sont respectueux, mais d’autres ne respectent pas la quiétude du lieu. Par exemple, certains essayent de déraper dans le gué pour améliorer leur photo, d’autres lavent leur voiture avec des produits chimiques qui s’écoulent dans l’eau. Bref, la situation a trop duré pour les riverains.

Même si la police vient contrôler l’endroit 3 à 4 fois par jour lors des journées de congé. Les touristes sont toujours très nombreux. Au début du confinement, il était facile de verbaliser, mais plus maintenant.

Michel Fransolet, le bourgmestre de Jalhay, assure que le problème sera traité dès que la crise sanitaire ne nécessitera plus autant d’intérêt de la part des autorités communales. Le hot spot de la Hoëgne pourrait donc redevenir le lieu paisible qu’il était. (PJ)

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte