VEDIA

Six mois après les inondations, la solidarité ne faiblit pas

 13 janvier 2022 18:26  |   Pepinster


Six mois après les inondations, l’entraide se poursuit sur le terrain. Beaucoup de familles sinistrées sont toujours dans le besoin. Les bénévoles de différentes associations essayent de les aider comme ils le peuvent en leur apportant notamment des électroménagers. Parmi les associations très actives, l’ONG française Partagence via sa cellule belge.

11h ce matin. Redouane, Marie, Nicole, Veronique s’organisent pour charger des dizaines et des dizaines de gros électroménagers. Tout ce matériel de première nécessité, ils vont le livrer à des familles sinistrées. "Il y a des frigos, des machines à laver, des sèche-linge,...tous garantis deux ans", nous dit Redouane.

Direction Pepinster. La tournée commence chez Lisa, une jeune mère de famille. Noël est passé mais c’est aujourd’hui que ses cadeaux arrivent: sèche linge, machine à laver, congélateur, un maxi four,...la surprise est totale, la joie est palpable. "Je ne m’attendais pas à recevoir autant de choses. J’avais juste demandé un congélateur. Je vais pouvoir me rééquiper comme il faut. Cela fait plaisir, merci beaucoup", confie Lisa. 

Quelques centaines de mètres plus loin, c’est Philippe qui nous ouvre la porte. Il attendait son four encastrable avec impatience. "Il me le fallait absolument pour ma cuisine qui a été inondée. C’est super sympa", réagit Philippe, dont la maison a été fortement touchée par les eaux.

Ces électroménagers bien utiles, Lisa comme Philippe les doivent à Partagence. Cette association française centralise des dons de particuliers et d’entreprises pour intervenir à différents endroits après des catastrophes. Bien sûr, impossible d’agir partout en même temps, il faut faire des choix. Ces foyers ont eu la chance d’être parmi les maisons parrainées. "On demande des parrainages pour pouvoir aider. Chaque parrainage revient à 500€ par maison / famille soutenue, l’association prenant l’initiative de doubler le montant investi par l’entreprise ou autre organisation solidaire. On aimerait avoir encore beaucoup plus de parrainages. On a aidé 90 familles à l’heure actuelle mais on en a encore 310 à aider. Donc on a vraiment besoin d’aide", explique Marie Vercaempst, membre de la cellule de coordination de Partagence en Belgique.

Pour aider les sinistrés, Nicole, une Verviétoise vivant en France, a elle aussi créé son association. Elle collabore avec Partagence. "Nous, on a commencé par vendre des t-shirts. Avec cet argent-là, mon association parraine des maisons. A mon échelle, on a parrainé six maisons, ce qui n’est pas mal pour une association établie à 1200 kilomètres de la région verviétoise. En plus de ça, on aide les bénévoles sur place. On va aussi faire des ventes aux enchères", précise Nicole Reuter, présidente de l’association « entraide inondations, belges des Pyrénées Orientales ».

Six mois après les inondations, la solidarité ne faiblit pas. Une entraide bien nécessaire car de nombreuses familles se trouvent toujours dans une situation compliquée. "Six mois après, nous avons encore énormément de familles dans une détresse inimaginable. Quand on passe dans les rues, on pense que tout va bien. Mais non! Il y a encore des personnes chez qui le carrelage est toujours arraché, chez qui il y a encore de la boue dans les caves. Certaines n’ont toujours pas de chauffage non plus", affirme Marie Vercaempst.

Les bénévoles lancent encore un appel à la solidarité pour parrainer des familles ou offrir du matériel... Pour ces familles, ces électroménagers sont essentiels. Dans quelques temps, ce sont des meubles tout aussi indispensables qui devraient arriver.

Renaud Collette

 







Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte