VEDIA

Charles Gardier, cofondateur des Francos, coécrit le monde de demain

 24 juin 2021 17:51  |   Spa


Comment organiser le monde de demain ? Onze personnalités se sont posé cette question et ont tenté d’y répondre. Ce mercredi, ils sortent un livre qui est le résultat de leur questionnement. Parmi ces personnalités, le député spadois Charles Gardier.

"Nous ne pourrons plus vivre demain comme nous vivions hier." C’est en partant de ce constat que 11 auteurs se sont ressemblé pour écrire un livre, "Que garder d’hier pour construire demain ?", sous l’impulsion de l’ancien ministre de l’Enseignement secondaire et spécialisé, des Arts et des Lettres, Pierre Hazette. "Nous nous sommes rassemblés pour discuter du futur. Chacun a écrit sa partie puis la faite relire par les autres. Le but était de se concerter et d’écrire ce livre ensemble pour dégager plusieurs pistes", explique-t-il.

Le livre n’a pas la prétention d’apporter des solutions immuables. Il tient surtout à ouvrir la discussion sur ce que sera notre futur. "Ce livre sert principalement à ouvrir le débat et à éclairer certains lecteurs sur les enjeux auxquels notre société est confrontée", synthétise l’ancien député.

Le député spadois Charles Gardier un des 11 coauteurs du livre

Parmi les 11 co-auteurs, le député wallon Charles Gardier. Il a été appelé pour écrire une partie du livre qui traite du secteur de la culture. "Nous devons impérativement faire évoluer le statut d’artiste. Il faut créer un nouveau cadre dans lequel tous les artistes pourront évoluer dans de meilleures conditions. Ce nouveau cadre favoriserait aussi leur valorisation et leur promotion autant que leur statut social, économique et fiscal", indique le député spadois.

Parmi les sujets traités dans le bouquin, la transition écologique, l’égalité hommes-femmes, la discrimination, l’enseignement, l’agriculture... Le livre brasse bien des thématiques qui intéresseront les plus curieux d’entre vous. Une chose est sûre, c’est qu’il offre une belle vision de ce que pourrait être le monde de demain et donne un peu d’espoir et de pistes, après cette pandémie anxiogène. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte