VEDIA

Le 8 mai, Herve se souvient

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 mai 2019 17:15  |   Herve

En cette journée du 8 mai remplie de souvenirs et d’histoires, différentes écoles de la ville de Herve se sont retrouvées devant différents monuments commémoratifs afin de se recueillir et déposer une gerbe de fleurs. Un moment qui permet, à tous, de se souvenir de la fin de la seconde guerre mondiale et de tous ses héros disparus. Certains élèves ont même prévu des slogans, contre la guerre, à cette occasion. «J’ai créé ’’Les canons c’est bidon’’  mais il y a d’autres slogans comme ’’faites pas la guerre, faites la paix’’. Moi, j’ai choisi les canons car j’en ai beaucoup entendu parler. C’était le grand outil de la guerre », explique un élève de l’école communale de Charneux. « Je trouve ça important de venir commémorer les gens, ceux qui se sont battus pour notre village dans lequel je peux, maintenant, habiter sans avoir de bombardements et de personnes qui veulent faire la guerre », explique une autre élève de Charneux.

Une histoire aussi vue en classe

Invitées par l’administration communale à venir se recueillir sur les monuments proches de leurs établissements, les écoles mettent, elles aussi, un point d’honneur à continuer de raconter l’histoire de cette seconde guerre mondiale. « Il y a dans les classes des leçons qui rappellent un peu les raisons de cette 2ème guerre mondiale, la manière dont celle-ci s’est déroulée et le 8 mai, les forces Allemandes qui ont capitulé. Chaque année, nous venons commémorer et nous rappelons aux enfants l’importance de cette commémoration, que personne n’a ni gagné ni perdu la guerre et que tout le monde y perd », explique Isabelle Istin, Directrice des écoles communales de Battice et de Bolland.

Toute une organisation

Organisée d’année en année par la ville de Herve et le Comité de Contact des Associations Patriotiques, cette commémoration est aussi là pour conscientiser tous les élèves sur les horreurs de la guerre. « Il y a un peu trop de monuments. Si vous prenez le Cavalier Fonck, certains jeunes passent devant sans savoir ce que c’est donc, si on ne fait pas de rassemblements comme ceux-ci pour rappeler se qu’il s’est passé et pourquoi il y a eu des morts, les gens passent devant sans savoir. L’importance, ici, c’est de rappeler qu’il y a eu des guerres et qu’on n’en veut plus », ajoute Serge Iserentant , membre du Comité de Contact des Associations Patriotiques.

« Comme chaque année, les écoles les plus proches participent à cette commémoration. Les élèves sont là pour écouter un témoignage, faire un témoignage, on a eu des slogans contre la guerre de la part de certains et d’autres ont chanté. Le 8 mai, au delà de la fin de la seconde guerre mondiale, c’est aussi une symbolique du rejet de la guerre pour la paix et donc, au travers de simples discours, nous voulons conscientiser tous ces enfants à ce devoir de mémoire », termine Marc Drouguet, Bourgmestre de la ville de Herve.

Un devoir de mémoire qui va au delà du 8 mai car, pour la 5ème fois, la ville de Herve organise un «  Voyage du Souvenir ». Celui-ci aura lieu au mois d’août et proposera aux citoyens de visiter les plages de Normandie pour les 75 ans du débarquement américain sur le sol français. (L.H) 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte