VEDIA

Euroskills J+2: Nos Verviétois s'en sortent bien !

 24 septembre 2021 15:57  |   Arrondissement de Verviers


400 jeunes venus de 19 pays et répartis dans 38 métiers. Tous ont la même ambition, briller dans ce championnat européen de métier technique et technologique. 5 d’entre eux sont Verviétois. Ils sont tout lâchés ou presque pour vivre ce qui sera l’une des plus belles expériences de leur vie. Parmi nos régionaux en compétition Harisson Reale et Pierre Schyns en mécatronique ont plutôt bien démarré l’épreuve, ils sont confiants et espèrent garder le trio de tête atteint dès le premier jour de compétition. " On ne s’attendait pas à être dans le trio de tête dès les premiers jours de compétition. Certaines équipes ont connu quelques difficultés et nous, on a su faire la différence. Maintenant, le plus important c’est d’y rester", lance Harisson Reale, l’un de nos deux régionaux en mécatronique. 

Mais dans ces skills, tout ne roule pas toujours. Les couacs, les difficultés font partie du jeu. Notre boulanger, Simon Burton en a  d’ailleurs fait les frais. " Aujourd’hui ça a été compliqué car nous n’avions pas de matériel adapté. Ce n’était pas des pétrins de boulanger. C’était la surprise en arrivant. On a dû trouver des solutions. Aujourd’hui c’était donc la course car ça allait prendre beaucoup plus de temps. Est-ce que c’est la magie des Skills? Je ne sais pas mais ça peut aussi faire la différence en fonction des candidats. Ce sera celui qui gérera le mieux le problème. Il n’est pas question d’abandonner", réagit le Lierneusiens.

En parcs et jardins, le Jalhaytois Valentin Servais et le Trois-Pontois Nicolas Piette ont aussi connu quelques embûches pour ce début de compétition. Mais, rassurons-nous, rien de grave. Leur savoir-faire et leur débrouillardise ont finalement changé la donne. "Le seul petit couac qu’on a eu c’est que notre entrainement n’était pas totalement adapté à ce qu’on nous a demandé ici. Mais finalement on s’en sort bien. Quelques équipes sont plus avancées que nous mais le temps ne fait pas tout. il faut pouvoir être précis aussi. Nous sommes confiants", explique le binôme.

Rien n’est encore fini pour autant pour nos 5 représentants qui auront encore une grosse journée de compétition demain. Nos Belgians Bears battront-ils le record d’une médaille d’argent et de 11 médailles d’excellence de 2018? Réponse ce dimanche… 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte