VEDIA

Une vaccination de proximité dans les quartiers

 23 juin 2021 16:25  |   Dison


La vaccination avance toujours à grands pas en région verviétoise. C’est pourquoi à Verviers comme à Dison, on a voulu ouvrir des centres de vaccination délocalisés. L’occasion de donner l’opportunité de la vaccination à ceux qui ne l’aurait pas encore eue. Durant trois semaines, à des jours précis, la vaccination est ouverte à tous, dès 16 ans, et sans rendez-vous. 

Les débuts étaient parfois timides, mais ensuite, plusieurs personnes ont passé les portes du Tremplin transformé en centre de vaccination délocalisé ce matin. L’objectif ? Arriver à bout de cette campagne de vaccination en permettant à tout un chacun d’y avoir accès et ainsi toucher encore un plus large public. "Nous avons bien progressé. Mais certaines personnes n’ont peut-être pas encore reçu l’information, ni eu l’opportunité de venir se faire vacciner. C’est pourquoi nous avons décidé de nous rapprocher d’eux, dans les quartiers. Des infirmières sont là pour répondre à leurs questions, s’ils en ont. Il y a aussi des interprètes présents sur le site", explique Eric Dessart, le coordinateur des centres de vaccination de la région verviétoise.

Avec une organisation qui permet de vacciner rapidement plusieurs patients, le centre temporaire de vaccination de Dison permettra peut-être de faire grimper les chiffres sur la commune. "On sait que les chiffres sont bas sur la commune. Il n’était pas forcément facile pour tout le monde de rejoindre Pepinster, par exemple, au départ de Dison. On a mis en place tout une campagne pour attirer un maximum de personnes. Si on respecte ceux qui désirent ne pas se faire vacciner, nous devions aussi mettre tout en oeuvre pour ceux qui le souhaitent", précise Régis Decerf, le président du CPAS de Dison.

La vaccination à Dison sera encore possible les mercredi 30 et 7 juillet. Ce vendredi, une nouvelle matinée de vaccination est aussi prévues mais du côté de Verviers cette fois, au local de la Papoterie dans le quartier de Pré Javais. Mais ce ne sera pas le seul endroit où encore se faire vacciner. Les centres de vaccination ont eux aussi décidé de transformer leurs tranches horaires. Des nocturnes seront organisées ce jeudi. Pour la première fois, à Pepinster, les personnes pourront choisir entre les vaccins Pfizer, Moderna ou Johnson. Plusieurs animations seront aussi en place pour tenter d’attirer les jeunes entre 16 et 30 ans.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte