VEDIA

Maintien du déconfinement à la résidence « Le Couquemont » à Dison

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 30 juillet 2020 19:29  |   Dison


Le rebond de l’épidémie de Covid-19 est confirmé. Les cas de contamination augmentent à nouveau aux quatre coins de la Belgique. Alors dans certaines communes, et notamment à Verviers, on reconfine les maisons de repos. Ce qui n’est pas encore le cas partout. A Dison par exemple, le CPAS a décidé de maintenir le déconfinement de la maison de repos et de soins "Le Couquemont".

Depuis le 1er juillet dernier et l’assouplissement des mesures de confinement, les 97 résidents ont retrouvé une vie sociale plus épanouie. Mais compte tenu de la situation actuelle, la possibilité de devoir reconfiner la résidence est au coeur des discussions. "Pour le moment, les résidents se demandent ce qu’il va se passer", confie Nathalie Hentschel, infirmière en chef. "Ils écoutent beaucoup les informations. Certains craignent un reconfinement et certains s’y attendent. Certains disent avoir peur pour eux et pour leur famille, d’autres disent que ce sera très difficile à supporter moralement."

Les résidents craignent de devoir à nouveau faire une croix sur les sorties et sur les visites. Mais pour l’instant, il n’est pas question de reconfinement. C’est même plutôt l’inverse. Le CPAS de Dison a décidé aujourd’hui de maintenir les dispositions de déconfinement. "Tant qu’à présent, toutes les mesures qu’on a mises en place comme le port du masque, la distanciation sociale durant les visites,...ont très bien été respectées et on est toujours à zéro cas chez nous", explique Régis Decerf, le président du CPAS de Dison. "Et donc tant que les circulaires nous le permettent et qu’on n’a pas de contre-indication, on souhaite maintenir le plus possible les résidents dans leur autonomie et dans leur retour aux familles avec, bien entendu, le cadre qui respecte les circulaires de l’AVIQ."

A l’heure actuelle, les résidents peuvent donc toujours retourner dans leur famille, une fois par semaine. Ils peuvent aussi sortir pour faire leurs courses ou aller au restaurant, par exemple. A partir du mois d’août, les sorties seront aussi autorisées le dimanche. "En parallèle, les visites sont autorisées à la maison de repos, soit à l’intérieur dans une grande salle aérée, soit à l’extérieur", ajoute Régis Decerf. "La cafétaria a également rouvert pour permettre les visites dans un cadre un peu moins formel."

Le CPAS et la commune de Dison suivent attentivement l’évolution de la situation sanitaire. Car si le Couquemont reste pour le moment épargné par le virus, un reconfinement n’est certainement pas à exclure. "On a un plan de reconfinement qui est prêt et qui peut être mis en place du jour au lendemain", assure le président du CPAS de Dison. "Cela peut être un reconfinement partiel ou total de la maison de repos. Tout dépend de la situation. On évalue quotidiennement la situation. Si on doit reconfiner, on reconfinera. Mais tant qu’à présent, on maintient le déconfinement."

A Verviers par contre, le CPAS a déjà décidé de reconfiner partiellement ses trois maisons de repos après deux nouveaux cas avérés de Covid-19 à la résidence Saint-Joseph. Une mesure de précaution qui concerne 500 résidents. Tous sont interdits de sortie pour une durée indéterminée.

 

Renaud Collette










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte