VEDIA

Le carnaval de Goé est reporté pour cause de coronavirus!

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 mars 2020 10:40  |   Limbourg


Ils sont au rendez-vous chaque année pour clôturer la saison carnavalesque de chez nous. Les carnavalistes de Goé auraient dû être plus de 2500 venus des comités environnants à défiler ce 29 mars. Mais face à l’épidémie de coronavirus, ils devront malheureusement laisser encore un peu leurs chars au garage. « Hier nous nous sommes réunis au sein du comité et à l’unanimité nous avons pris la décision, je pense sage de reporter, pas d’annuler carrément, mais de reporter à une date ultérieure le carnaval de Goé. », explique René Franck, Président du comité des fêtes de Goé.

La pluie souvent de la partie pourrait laisser place à un carnaval sous le soleil d’été puisque l’idée de postposer le carnaval au mois de juin est sur la table. Une nouveauté parmi d’autres pour cette 70ème édition qui promettait pas mal de surprises. Parmi elles, de nouvelles recrues dans le comité des fêtes, mais aussi un nom gardé secret jusqu’ici, celui du prince carnaval.

Une annulation par mesure de sécurité

Ce n’est donc que partie remise pour faire la fête, non sans une certaine déception tout de même. Mais l’organisation juge ce report inévitable au vu de la propagation du virus, comme l’assure René Franck : « Les règles élémentaires, se laver les mains, les règles d’hygiène, garder une distance de un mètre entre chaque personne. Pensez-vous qu’au carnaval on garde cette distance de un mètre ? Non. Moi je ne veux pas que demain la grand mère qui est venue voir le cortège avec ses deux petits enfants me fasse le reproche ou nous fasse le reproche en disant « Vous saviez que vous étiez dans une région à risque », parce que nous sommes dans une région un peu touchée, « et vous l’avez quand même organisé » Non. D’abord la santé et le carnaval après parce que sans santé vous ne faites pas de carnaval. »

Une décision qui ne fait pourtant pas l’unanimité au sein des carnavalistes. Au-delà d’être mordus, c’est aussi le délai entre les deux éditions qui leur pose problème. Il a en effet fallu des mois pour fabriquer la soixantaine de chars du cortège et dès le mois de novembre, il sera déjà temps de préparer la saison 2021.

(F.B.- stagiaire)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte