VEDIA

Covid-19 : Herve durcit le ton

× La consultation gratuite du site de Vedia est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 octobre 2020 17:53  |   Herve


À Herve comme dans tout l’arrondissement, la situation sur le plan sanitaire reste préoccupante et les cas Covid-19 ne font qu’augmenter. Avec notamment 811 nouveaux cas au cours des 14 derniers jours, Herve fait malheureusement partie du haut de la liste avec 4,6 % de la population atteinte. En plus des mesures imposées par les instances du fédéral et du régional, la commune de Herve avait déjà pris le pas ce week-end de fermer ses écoles communales dès ce mercredi. Aujourd’hui ce sont d’autres mesures qui sont venues s’ajouter. " On avance, on voit des chiffres qui sont de plus en plus catastrophiques. Nous avons eu beaucoup de contacts avec la conférence des bourgmestres. On veut un message clair et dans notre cas, on a décidé d’interdire tout rassemblement public et privé dans nos locaux communaux pour essayer de casser le cycle de ce virus", explique le Bourgmestre de Herve Marc Drouguet.

Seules sont autorisées, les activités sportives ou celles des mouvements de jeunesse encadrées pour les moins de 12 ans et uniquement en extérieur. Connaissant le contexte dans lequel chacun est baigné, le collège a pris la décision de laisser cette liberté aux jeunes. Mais pour les autres, aucun écart ne sera autorisé.

"On doit avoir un signal clair. C’est pourquoi, maintenant, les forces de police vont vérifier que tout se passe bien. Il faut un moment donné que la population y adhère. On comprend que ce n’est pas évident mais ça l’est encore moins dans les hôpitaux", ajoute encore le bourgmestre.

Du côté des maisons de repos, aucune mesure supplémentaire n’a été prise. La règle reste celle du gouvernement wallon. 1 seule et même personne autorisée durant 15 jours, et ce pour le bien-être des résidents. Comme l’a répété le bourgmestre, c’est aujourd’hui qu’il faut être vigilant et que les efforts doivent être faits. Les chiffres des prochains jours seront sans doute cruciaux pour la prise de décision de mesures encore plus sévères. 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte